Sauvage utilisation diverse du Loiret

Rhus typhina L. – Sumac hérissé – PFAF 42. Une encre noire peut être obtenu en faisant bouillir les feuilles et les fruits. Une huile est extraite des graines. Elle atteint une consistance de suif au repos et est utilisé pour fabriquer des bougies. Celles- ci brûlent brillamment, mais ils émettent une fumée âcre. Des tuyaux sont fabriqués à partir des jeunes pousses et sont utilisés pour tirer la sève des érables à sucre. Ils sont également utilisés comme flûtes.

Viburnum opulus L. – Viorne obier – PFAF 33 – Arbrisseau de 2-4 mètres, à rameaux fragiles, glabres, d’un gris blanchâtre ; feuilles caduques, minces, légèrement pubescentes en dessous, largement ovales, à 3 5 lobes sinués-dentés, aigus ; pétiole allongé, glabre, muni à la base de stipules linéaires ; corymbes assez longuement pédoncules, peu serrés ; fleurs blanches, inodores, les centrales petites et régulières, les extérieures bien plus grandes, rayonnantes, à lobes inégaux, stériles ; baies globuleuses, d’un rouge vif à la maturité. On peut faire de l’encre à partir des fruits secs

Sans nature pas de cultures