Sauvage tinctoriale du Loiret

Rhus typhina L. – Sumac hérissé – PFAF 42. Feuille comme mordant. Brun, jaune et orange.

Narcissus pseudonarcissus L. – Jonquille des bois – PFAF 02 – Plante vivace de 20 à 40 cm, glabre, à bulbe ovoïde gros ; feuilles 2 à 4, glaucescentes, largement linéaires-obtuses, presque planes, dressées, aussi longues que la tige comprimée à deux angles ; fleur jaune, grande, inodore, solitaire, penchée ; spathe large, engainante ; périanthe en entonnoir, à tube obconique plus court que la couronne, à divisions oblongues, étalées ou ascendantes ; couronne grande, en entonnoir, égalant les divisions, crénelée ou incisée-lobée ; étamines égales, droites, longues ; style long, mais plus court que la couronne. Jaune or.

Amaranthus blitum L. – Amarante livide – PFAF 41 – Plante annuelle de 20-80 cm, glabre, à tiges couchées-diffuses ou ascendantes, striées, rameuses ; feuilles vertes souvent tachées de brun ou de blanc, ovales-rhomboïdales, obtuses ou échancrées ; fleurs verdâtres, en glomérules, les uns axillaires, les autres en panicule terminale compacte non feuillée ; bractées triangulaires aiguës, plus courtes que le périanthe à 3 sépales lancéolés ; 3 étamines ; fruit subglobuleux-comprimé, subaigu, dépassant le périanthe, indéhiscent. Jaune et vert.

A voir chez nous : Sambucus nigra L. – Sureau noir – PFAF 43 – Arbrisseau ou arbuste de 2 à 6 mètres, à rameaux ligneux, verruqueux-grisâtres, remplis d’une moelle blanche, les jeunes brièvement hispides ; feuilles à 5-7 folioles pétiolulées, ovales-acuminées, dentées ; stipules nulles ou très petites ; fleurs blanches, un peu jaunâtres par la dessiccation, très odorantes, disposées en large corymbe plan à 5 branches principales, paraissant après les feuilles; corolle à lobes ovales-arrondis ; anthères jaunes ; baies noires (rarement blanchâtres) à la maturité. Noir, vert, bleu et violet.

Viburnum opulus L. – Viorne obier – PFAF 33 – Arbrisseau de 2-4 mètres, à rameaux fragiles, glabres, d’un gris blanchâtre ; feuilles caduques, minces, légèrement pubescentes en dessous, largement ovales, à 3 5 lobes sinués-dentés, aigus ; pétiole allongé, glabre, muni à la base de stipules linéaires ; corymbes assez longuement pédoncules, peu serrés ; fleurs blanches, inodores, les centrales petites et régulières, les extérieures bien plus grandes, rayonnantes, à lobes inégaux, stériles ; baies globuleuses, d’un rouge vif à la maturité. Rouge.

Impatiens parviflora DC. – Balsamine à petites fleurs – PFAF 22 – Jaune

Sans nature pas de cultures