PLANTAGINACEAE du Loiret

Anarrhinum bellidifolium (L.) Willd. PLANTAGINACEAE Anarrhine à feuilles de pâquerette Plante bisannuelle ou vivace de 20-80 cm, glabre, à tiges dressées, simples ou rameuses, densément feuillées ; feuilles radicales obovales ou spatulées, irrégulièrement incisées-dentées, les caulinaires très rapprochées et divisées dès la base en segments linéaires entiers ; fleurs d’un bleu pâle ou violacées, petites, en longues grappes effilées multiflores et assez serrées ; bractées atteignant à peine la base du calice ; calice à lobes linéaires, 3-4 fois plus court que la corolle ; corolle de 3-5 mm, à tube cylindrique, à éperon grêle presque appliqué sur le tube ; capsule globuleuse, dépassant peu le calice.

Antirrhinum majus L. PLANTAGINACEAE Gueule de lion Plante vivace de 30-80 cm, glabre inférieurement, pubescente, glanduleuse dans le haut ; tiges dressées, simples ou rameuses ; feuilles opposées ou alternes, lancéolées ou lancéolées-linéaires, entières, glabres ; fleurs purpurines ou d’un blanc jaunâtre, grandes, rapprochées en grappe terminale munie de courtes bractées ; pédicelles égalant le calice et la bractée ; calice poilu, à lobes ovales-obtus, 4-5 fois plus courts que la corolle ; corolle de 3-4 cm, poilue, à base gibbeuse ; capsule oblique ovale, poilue, plus longue que le calice.

Callitriche hamulata Kütz. ex W.D.J.Koch PLANTAGINACEAE Callitriche à crochets Feuilles inférieures et moyennes ou toutes linéaires-allongées, atténuées à la base, échancrées au sommet en croissant ou en pince, les supérieures seules parfois obovales et à 3-5 nervures ; bractées courbées en crosse ou en crochet, caduques, souvent nulles ; styles très longs, réfléchis de bonne heure sur le fruit, caducs ; fruits sessiles, suborbiculaires ou un peu plus larges que longs ; coques très rapprochées 2 à 2 et presque entièrement soudées, à carène ailée.
Callitriche obtusangula Le Gall PLANTAGINACEAE Callitriche à angles obtus Feuilles toutes obovales-spatulées, à 3 nervures, celles du sommet flottantes, étalées en rosette, les inférieures parfois linéaires et à 1 nervure ; bractées en faux, rapprochées par le sommet, persistantes ; styles 3 fois plus longs que l’ovaire, dressés ou arqués-ascendants, persistants ; fruits subsessiles, à coques très rapprochées 2 à 2, à peine séparées au pourtour par un léger sillon, arrondies sur le dos, non carénées.
Callitriche platycarpa Kütz. PLANTAGINACEAE Callitriche à fruits plats
Callitriche stagnalis Scop. PLANTAGINACEAE Callitriche des eaux stagnantes Feuilles toutes spatulées, obovales ou ovales, à 3-5 nervures, celles du sommet flottantes, étalées en rosette, les inférieures plus étroites ; bractées en faux, rapprochées par le sommet ; styles environ 3 fois plus longs que l’ovaire, divergents puis réfléchis, persistants ; fruits suborbiculaires, subsessiles ; coques minces, rapprochées 2 à 2, mais non contiguës dans leur moitié supérieure, munies sur le dos d’une carène ailée et parfois ondulée.
Chaenorrhinum minus (L.) Lange PLANTAGINACEAE Petite linaire Plante annuelle de 8-25 cm, pubescente-glanduleuse, dressée ; feuilles supérieurs alternes, atténuées en pétiole, oblongues ou lancéolées-linéaires, obtuses ; fleurs d’un violet pâle à palais jaune ne fermant pas la gorge, petites, axillaires, écartées, en grappes lâches, feuillées ; pédoncules dressés, bien plus longs que la fleur ; calice pubescent, à lobes linéaires-spatulés ; corolle de 6-8 mm, à éperon conique, obtus, 2-3 fois plus court qu’elle ; capsule ovoïde-oblique, un peu plus courte que le calice, s’ouvrant au sommet par deux larges trous ; graines ovoïdes, lisses.
Cymbalaria muralis P.Gaertn., B.Mey. & Scherb. PLANTAGINACEAE Linaire cymbalaire Plante vivace de 10-80 cm, glabre, à tiges filiformes, couchées-rampantes ou pendantes ; feuilles la plupart alternes, à pétiole plus long que le limbe, largement en coeur ou en rein, palmatinervées, à 5-7 lobes larges, aigus dans les supérieures ; fleurs d’un violet pâle à palais jaune, axillaires, écartées, solitaires sur des pédoncules égalant ou dépassant la feuille, à la fin réfléchis ; calice à lobes lancéolés-linéaires ; corolle longue de 8-10 mm, à éperon un peu courbé 2 fois plus court quelle ; capsule globuleuse, dépassant un peu le calice, s’ouvrant au sommet en 3 valves ; graines ovoïdes, à crêtes flexueuses épaisses.
Digitalis lutea L. PLANTAGINACEAE Digitale jaune Plante vivace de 50 cm à 1 mètre, verte, glabre ou presque glabre, à tige pleine, très feuillée ; feuilles luisantes en dessus, glabres sur les deux faces, ciliées, à nervures secondaires peu saillantes, non réticulées, denticulées, toutes longuement lancéolées, les inférieurs courtement pétiolées, les caulinaires sessiles et arrondies à la base ; fleurs d’un blanc jaunâtre, non tachées ni veinées, moyennes, étalées, en longues grappes serrées ; calice glabre ou cilié, à lobes lancéolés-linéaires, dressés ; corolle de 15-20 mm de long sur 5-7 de large, un peu ventrue, glabre en dehors; capsule ovoïde-conique, glabrescente.
Digitalis purpurea L. PLANTAGINACEAE Digitale pourpre Plante bisannuelle ou vivace de 50 cm à 1 m. 50, tomenteuse-blanchâtre, à tige robuste, creuse, lâchement feuillée ; feuilles ovales-oblongues, crénelées-dentées, mollement pubescentes, blanchâtres-tomenteuses et ridées en réseau en dessous, les inférieurs et les moyennes rétrécies en long pétiole, les supérieurs subsessiles ; fleurs purpurines avec taches plus foncées en dedans, très grandes, pendantes, en grappes allongées ; calice pubescent, à lobes ovales-oblongs, mucronés ; corolle de 4-5 cm de long sur 2 de large, ventrue, glabre en dehors ; capsule ovale, tomenteuse, dépassant peu le calice.
Globularia bisnagarica L. PLANTAGINACEAE Globulaire vulgaire
Gratiola officinalis L. PLANTAGINACEAE Gratiole officinale Plante vivace de 20 à 50 cm, glabre, à souche rampante-stolonifère. Tige dressée, creuse, quadrangulaire au sommet. Feuilles opposées, rapprochées, sessiles, lancéolées, trinervées, denticulées en scie dans le haut. Fleurs d’un blanc rosé avec le tube jaunâtre, assez grandes, axillaires, solitaires sur des pédoncules filiformes plus courts que la feuille. Calice muni à la base de 2 bractées linéaires, à 5 lobes profonds, linéaires-lancéolées. Corolle de 15 à 18 mm, tubuleuse, à 2 lèvres peu distinctes, la supérieure à 2 lobes, l’inférieure à 3 lobes. 4 étamines, dont 2 sans anthères. Celles-ci à 2 loges s’ouvrant en long. Stigmate à 2 lames. Capsule ovoïde-conique, égalant le calice, à 2 loges polyspermes.

Kickxia elatine (L.) Dumort. PLANTAGINACEAE Velvote Plante annuelle de 20-50 cm, velue, non laineuse, étalée-diffuse, florifère jusqu’à la base ; feuilles la plupart alternes, courtement pétiolées, les moyennes et les supérieures hastées, pennatinervées, poilues ; fleurs jaune pâle à lèvre supérieure pourpre-violet, moyennes, axillaires, à pédoncules glabres, la plupart dépassant les feuilles, étalés puis recourbés ; calice velu, à lobes lancéolés ou lancéolés-linéaires ; corolle de 7-9 mm, dépassant le calice, à éperon droit ou peu courbé plus long que son tube ; capsule globuleuse, à peine plus courte que le calice ; graines alvéolées.
Kickxia spuria (L.) Dumort. PLANTAGINACEAE Fausse velvote Plante annuelle de 20-50 cm, velue-glanduleuse, étalée-diffuse, florifère jusqu’à la base ; feuilles la plupart alternes, courtement pétiolées, toutes orbiculaires ou ovales en coeur, non hastées, pennatinervées, velues ; fleurs jaunes à lèvre supérieure brun-violet, moyennes, axillaires, à pédoncules velus, la plupart dépassant les feuilles, étalés puis recourbés ; calice velu, à lobes ovales-aigus, un peu en coeur à la base ; corolle de 810 mm, à éperon courbé plus long que son tube ; capsule globuleuse, plus courte que le calice, s’ouvrant en travers par 2 opercules ; graines réticulées et alvéolées.
Linaria arvensis (L.) Desf. PLANTAGINACEAE Linaire des champs Plante annuelle de 10 à 40 cm de hauteur, glabre et glauque, à tiges grêles, dressées, souvent rameuses. Feuilles inférieures verticillées par 4, les supérieurs alternes, toutes linéaires-étroites, à 1 nervure. Inflorescence poilue-glanduleuse. Fleurs d’un bleu pâle à palais blanchâtre, petites, subsessiles, en grappes d’abord très courtes, à la fin longues et lâches. Bractées linéaires, réfléchies. Calice poilu-glanduleux, à lobes linéaires-obtus. Corolle de 4 à 5 mm, à éperon linéaire en alêne, recourbé, égalant à peine son tiers. Capsule (fruit) subglobuleuse, dépassant le calice. Graines de 1 mm, grisâtres, lisses, orbiculaires-ailées.
Linaria pelisseriana (L.) Mill. PLANTAGINACEAE Linaire de Pélissier Plante annuelle de 20 à 40 cm de hauteur, glabre, à tiges dressées, simples, effilées. Feuilles des rejets stériles et feuilles inférieures ternées ou opposées, subsessiles, ovales-lancéolées, les autres alternes et linéaires. Fleurs violettes à palais blanchâtre, assez grandes, serrées en grappe terminale courte, puis allongée, non feuillée. Pédoncules un peu plus longs que le calice. Bractées linéaires, dressées. Calice glabre, à lobes linéaires-aigus , corolle de 12 à 18 mm de long, à éperon droit, en alêne, plus long quelle. Capsule échancrée-didyme, plus courte que le calice. Graines orbiculaires-planes, bordées d’une aile ciliée.
Linaria repens (L.) Mill. PLANTAGINACEAE Linaire rampante anguleuses, ridées en travers, non ailées.
Linaria supina (L.) Chaz. PLANTAGINACEAE Linaire couchée Plante annuelle de 5-20 cm, glabre et glauque, sauf l’inflorescence pubescente-glanduleuse, à tiges étalées-ascendantes, très feuillées inférieurement, nues au sommet ; feuilles verticillées par 3-5 ou éparses, toutes linéaires, presque unilatérales ; fleurs jaunes (rarement tachées de violet) à palais plus foncé, grandes, en grappes courtes et serrées ; pédoncules plus courts que le calice ; calice pubescent-glanduleux, à lobes linéaires-obtus ; corolle d’environ 2 cm, à éperon presque droit et aussi long quelle ; capsule subglobuleuse, dépassant le calice ; graines orbiculaires-concaves, lisses, largement ailées.
Linaria vulgaris Mill. PLANTAGINACEAE Linaire commune Plante vivace de 30-80 cm, glabre, sauf l’inflorescence pubérulente-glanduleuse, à souche rampante ; tiges dressées, fortes, simples ou rameuses, très feuillées ; feuilles éparses, lancéolées-linéaires, peu épaisses, glaucescentes ; fleurs d’un jaune soufre à palais orangé, grandes, en grappes spiciformes serrées ; pédoncules un peu plus longs que le calice ; bractées linéaires, réfléchies ; calice glabre, à lobes lancéolés-aigus ; corolle de 20-30 mm, à éperon un peu courbé, conique en alêne, aussi long qu’elle ; capsule de 6-8 mm, courtement ovoïde, 2 fois plus longue que le calice ; graines orbiculaires-ailées.
Littorella uniflora (L.) Asch. PLANTAGINACEAE Littorelle à une fleur Plante vivace de 5 à 20 cm de hauteur, acaule, glabre, à souche courte et stolonifère, végétant dans l’eau. Feuilles dressées, linéaires, demi-cylindriques, toutes radicales, dépassant les fleurs. Fleurs monoïques, les mâles solitaires sur un long pédoncule filiforme, muni vers son milieu de 1 à 2 bractées scarieuses, 4 sépales lancéolés-obtus , corolle blanchâtre, en entonnoir, à 4 lobes ovales-lancéolés, étamines insérées sur un réceptacle. Fleurs femelles 1 à 3, sessiles au pied des pédoncules des fleurs mâles , 3 à 4 sépales, corolle urcéolée à 3 à 4 petites dents. Akène oblong, osseux.
Misopates orontium (L.) Raf. PLANTAGINACEAE Tête-de-mort Plante annuelle de 20-50 cm, plus ou moins velue, à racine grêle ; tige dressée, simple ou rameuse, glanduleuse dans le haut ; feuilles opposées ou alternes, glabres ou poilues, lancéolées ou linéaires, atténuées en court pétiole, entières, noircissant par la dessiccation ; fleurs roses à palais jaunâtre, assez petites, axillaires, solitaires, subsessiles, isolées ou en grappe spiciforme interrompue et feuillée ; calice velu, à lobes linéaires, très inégaux, égalant ou dépassant la corolle ; corolle de 10-15 mm, à tube velu ; capsule oblique ovale, velue, plus courte que le calice.
Plantago arenaria Waldst. & Kit. PLANTAGINACEAE Plantain des sables Plante annuelle de 10 à 50 cm, velue-glanduleuse, à tige herbacée, dressée, peu rameuse, feuillée ; feuilles opposées ou verticillées, sessiles, linéaires, planes ; fleurs en têtes ovoïdes sur des pédoncules axillaires plus longs que les feuilles ; bractées suborbiculaires, les inférieures à pointe foliacée dépassant les fleurs, les supérieures très obtuses ; sépales antérieurs spatulés-obtus, les autres ovales-lancéolés subaigus ; corolle blanche, glabre, à tube ridé en travers, à lobes lancéolés-aigus ; capsule à deux graines oblongues, luisantes, canaliculées à la face interne.

Plantago coronopus L. PLANTAGINACEAE Plantain corne-de-cerf Plante annuelle ou bisannuelle de 5-40 cm, acaule, pubescente ou velue ; hampes étalées ou ascendantes, dépassant les feuilles ; feuilles toutes étalées en rosette radicale, pennatifides, à segments linéaires ou lancéolés ; épi cylindrique ou oblong, grêle, serré ; bractées ovales-acuminées ; sépales postérieurs à carène ciliée ; corolle jaunâtre, à tube velu, à lobes aigus ; capsule à 3-4 graines ovoïdes, brunes, planes à la face interne. Plante polymorphe.
Plantago lanceolata L. PLANTAGINACEAE Plantain lancéolé Plante vivace de 10-60 cm, verte, noircissant, à souche verticale courte ; hampes anguleuses, sillonnées, pubescentes ou glabrescentes, dépassant beaucoup les feuilles ; celles-ci presque glabres, parfois un peu laineuses, lancéolées-acuminées, atténuées en long pétiole, à 3-7 nervures fortes ; épi ovoïde ou oblong, glabre ; bractées ovales-acuminées, noirâtres sur le dos ; sépales latéraux à carène un peu poilue ; corolle blanchâtre, glabre, à lobes ovales ; anthères blanches ; capsule à 2 graines oblongues, canaliculées à la face interne, lisses. Plante polymorphe.
Plantago major L. PLANTAGINACEAE Grand plantain Plante vivace de 10-50 cm, glabrescente ou pubescente, à souche courte ; hampes dressées ou ascendantes, non striées, égalant à peine ou dépassant les feuilles ; celles-ci en rosette, épaisses, largement ovales, à pétiole assez long, un peu ailé et bien plus large que les hampes, à 5-9 fortes nervures ; épi allongé, cylindrique, un peu lâche à la base ; bractées ovales-obtuses, un peu scarieuses, vertes sur le dos, égalant la moitié des sépales arrondis ; corolle grisâtre, glabre, à lobes obtus ; anthères brunes, filets brièvement saillants ; capsule à 8-16 graines petites anguleuses.
Plantago media L. PLANTAGINACEAE Plantain bâtard Plante vivace de 20-50 cm, pubescente-blanchâtre, ne noircissant pas, à souche courte ; hampes ascendantes, finement striées, pubescentes, 4-5 fois plus longues que les feuilles ; celles-ci étalées en rosette, pubescentes sur les 2 faces, largement ovales ou elliptiques, à pétiole large et court, à 5-9 nervures ; épi oblong ou cylindrique, blanchâtre, compact ; bractées ovales-obtuses, largement scarieuses, vertes sur le dos, plus courtes que les sépales arrondis ; corolle blanche, glabre, à lobes ovales ; anthères blanches, filets lilacés très saillants ; capsule à 2 graines planes-convexes.
Veronica acinifolia L. PLANTAGINACEAE Véronique à feuilles d’acinos Plante annuelle de 5-15 cm, pubescente-glanduleuse, dressée ou ascendante ; feuilles petites, opposées, ovales-elliptiques, à peine crénelées ; fleurs d’un bleu vif à pétale inférieur blanchâtre, petites, en grappes terminales lâches bractéolées ; pédoncules dressés, égalant les bractées et 2-3 fois plus longs que le calice ; calice poilu, à 4 lobes ovales-elliptiques, presque égaux ; corolle dépassant un peu le calice ; style de 1 mm, ne dépassant pas la capsule ; celle-ci dépassant un peu le calice, ciliée-glanduleuse, plus large que haute, échancrée jusqu’au milieu en 2 lobes orbiculaires séparés par un sinus très aigu.
Veronica agrestis L. PLANTAGINACEAE Véronique agreste Plante annuelle de 10-30 cm, pubescente, à tiges couchées-diffuses ou ascendantes ; feuilles d’un vert clair, courtement pétiolées, ovales en coeur, dentées ou crénelées ; fleurs blanches ou d’un bleu très pale à pétale inférieur blanc, petites, solitaires sur des pédoncules axillaires plus courts que la feuille ou l’égalant, à la fin arqués-réfléchis ; calice à 4 lobes ovales-oblongs, obtus, ciliés ; corolle ne dépassant pas le calice ; style de moins de 1 mm, égalant ou dépassant à peine l’échancrure de la capsule ; celle-ci poilue, un peu réticulée, large de 5-6 mm sur 4 de haut, échancrée, à lobes renflés, non divergents, à 4-6 graines.
Veronica anagallis-aquatica L. PLANTAGINACEAE Véronique Mouron d’eau Plante bisannuelle ou vivace de 20-80 cm, à souche rampante ; tiges un peu couchées-radicantes à la base, épaisses, presque quadrangulaires, creuses ; feuilles opposées, sessiles et demi-embrassantes, ovales-lancéolées ou lancéolées, aiguës, dentées ; fleurs d’un bleu pâle ou lilacé, petites, en grappes axillaires, opposées, lâches, multiflores ; pédicelles fructifères étalés, glabres, plus longs que le calice et les bractées ; calice glabre, à 4 lobes presque égaux, oblongs-lancéolés ; corolle dépassant peu le calice ; style de 1 mm ; capsule glabre, surborbiculaire, à peine émarginée, plus courte que le calice.
Veronica anagalloides Guss. PLANTAGINACEAE Véronique faux Mouron Plante annuelle ou bisannuelle de 10-40 cm, glabre ou pubescente-glanduleuse au sommet, à racine grêle ; tiges faibles, non ou un peu radicantes à la base ; feuilles sessiles, étroitement lancéolées, presque entières ; fleurs blanchâtres veinées de lilas, petites, en grappes opposées, multiflores, assez serrées ; pédicelles étalés-dressés, égalant au plus 1-2 fois le calice et les bractées, les uns et les autres presque toujours poilus-glanduleux ; corolle égalant le calice ; capsule petite, ovoïde-elliptique, plus haute que large, atténuée au sommet non échancré, dépassant le calice.
Veronica arvensis L. PLANTAGINACEAE Véronique des champs Plante annuelle de 5-25 cm, pubescente, dressée ou ascendante, simple ou à rameaux étalés, ne noircissant pas ; feuilles caulinaires opposées, subsessiles, ovales en coeur, dentées-crénelées, à 3-5 nervures ; fleurs bleues, petites, en grappes terminales bractéolées longues et un peu lâches ; pédoncules dressés, plus longs que le calice et les bractées; calice poilu, à 4 lobes lancéolés, inégaux ; corolle plus courte que le calice ; style ayant au plus 3/4 mm, égalant l’échancrure de la capsule ; celle-ci plus courte que le calice, ciliée, obcordée, aussi large que haute (3 mm), fortement échancrée.
Veronica austriaca L. PLANTAGINACEAE Véronique d’Autriche
Veronica beccabunga L. PLANTAGINACEAE Cresson de cheval Plante vivace de 20-60 cm, glabre, à souche rampante ; tiges couchées-radicantes, puis redressées, épaisses, cylindriques, pleines ; feuilles opposées, courtement pétiolées, ovales ou elliptiques-obovales, obtuses, crénelées-dentées ; fleurs bleues, petites, en grappes axillaires, opposées, lâches, multiflores ; pédicelles filiformes, étalés, plus longs que le calice et les bractées ; calice glabre, a 4 lobes presque égaux, oblongs-lancéolés ; corolle dépassant peu le calice ; style de 2 mm à peine ; capsule suborbiculaire, à peine émarginée, un peu plus courte que le calice.

Veronica chamaedrys L. PLANTAGINACEAE Véronique petit chêne Plante vivace de 20 40 cm, velue, à souche grêle, rampante ; tiges couchées-radicantes, puis redressées, poilues sur 2 lignes opposées ; feuilles opposées, subsessiles, largement ovales en coeur, incisées-dentées, fortement nervées ; fleurs bleues, grandes, en grappes axillaires, souvent opposées, lâches, multiflores ; pédicelles plus longs que le calice et les bractées ; calice poilu, à 4 lobes peu inégaux, lancéolés ; corolle 2 fois plus longue que le calice, à lobes arrondis ; style un peu plus long que la capsule; celle-ci ciliée, triangulaire-obcordée, comprimée, échancrée, bien plus courte que le calice.
Veronica filiformis Sm. PLANTAGINACEAE Véronique filiforme
Veronica hederifolia L. PLANTAGINACEAE Véronique à feuilles de lierre Plante annuelle de 10 60 cm, velue, à tiges couchées-diffuses, faibles ; feuilles caulinaires alternes, pétiolées, suborbiculaires-palmatilobées, à 3-5 lobes, le terminal 2-3 fois plus large ; fleurs d’un bleu pâle ou blanchâtres, petites, écartées, solitaires à l’aisselle de presque toutes les feuilles ; pédoncules plus courts ou un peu plus longs que la feuille, à la fin courbés-réfléchis ; calice quadrangulaire, à lobes ovales-aigus, élargis en coeur à la base, longuement ciliés, dressés ; corolle plus courte que le calice ; style de 1/2 mm ; capsule glabre, subglobuleuse à 4 lobes, à peine émarginée, égalant à peine le calice, contenant 2-4 grosses graines.
Veronica montana L. PLANTAGINACEAE Véronique des montagnes Plante vivace de 20-50 cm, velue, noircissant, à tiges couchées-radicantes, faibles ; feuilles opposées, longuement pétiolées, ovales-obtuses, fortement dentées en scie et nervées ; fleurs d’un bleu pâle, en grappes axillaires, alternes ou opposées, très lâches, pauciflores ; pédicelles filiformes, 2-3 fois plus longs que le calice et les bractées, à la fin dressés-étalés ; calice poilu, à 4 lobes peu inégaux, obovales ; corolle dépassant le calice ; style aussi long que la capsule ; celle-ci denticulée-ciliée, comprimée-ailée, émarginée au sommet et à la base, débordant de tous côtés le calice.
Veronica officinalis L. PLANTAGINACEAE Thé d’Europe Plante vivace de 10-40 cm, velue-grisâtre, noircissant un peu ; tiges dures, couchées-radicantes, à rameaux redressés ; feuilles opposées, ovales ou obovales-arrondies, finement dentées en scie, mollement velues ; fleurs d’un bleu pâle, petites, en grappes spiciformes grêles assez serrées sur des pédoncules axillaires velus ; calice poilu, à 4 lobes peu inégaux, lancéolés ; corolle dépassant peu le calice ; style égalant la hauteur de la capsule ; celle-ci velue, triangulaire-obcordée, comprimée, peu échancrée, bien plus longue que le calice.
Veronica orsiniana Ten. PLANTAGINACEAE Véronique d’Autriche
Veronica peregrina L. PLANTAGINACEAE Véronique voyageuse Plante annuelle de 5-25 cm, glabre, noircissant sur le sec, à tiges dressées, simples ou à rameaux étalés ; feuilles opposées, atténuées en pétiole, obovales ou oblongues, entières ou faiblement dentées, à 1 nervure ; fleurs bleues, petites, subsessiles, en grappes terminales bractéolées longues et lâches ; pédoncules dressés, 5-6 fois plus courts que le calice et les bractées ; calice glabre, à 4 lobes lancéolés, peu inégaux ; corolle plus courte que le calice ; style presque nul ; capsule plus courte que le calice, glabre, suborbiculaire en coeur, large de 4-5 mm sur 4 de haut, à peine émarginée.
Veronica persica Poir. PLANTAGINACEAE Véronique de Perse Plante annuelle de 10-40 cm, pubescente, à tiges couchées-diffuses ou ascendantes ; feuilles inférieurs opposées, les autres alternes, courtement pétiolées, ovales en coeur, fortement dentées ; fleurs d’un beau bleu, grandes, espacées, solitaires sur des pédoncules axillaires, filiformes, à la fin arqués-réfléchis et 1-3 fois plus longs que la feuille ; calice à 4 lobes divariqués deux à deux, lancéolés, à peine ciliés ; corolle dépassant le calice ; style de 2 mm ; capsule pubescente, nervée-réticulée, large de 6-7 mm sur 4-5 de haut, largement émarginée, à lobes comprimés et très divergents, chacun à 4-8 graines.
Veronica polita Fr. PLANTAGINACEAE Véronique luisante Plante annuelle de 5-25 cm, pubescente, à tiges couchées ou ascendantes ; feuilles d’un vert foncé ou un peu glauque, pétiolées, ovales-arrondies, dentées ou crénelées; fleurs toutes d’un bleu vif, petites, solitaires sur des pédoncules axillaires plus courts ou un peu plus longs que la feuille, à la fin courbés-réfléchis ; calice à 4 lobes ovales, subaigus, glabrescents ; corolle dépassant un peu ou point le calice ; style long de 1 mm, dépassant l’échancrure de la capsule ; celle-ci poilue, non réticulée, large de 4-5 mm sur 3-4 de haut, échanée, à lobes renflés, non divergents, à 7-10 graines.
Veronica praecox All. PLANTAGINACEAE Véronique précoce Plante annuelle de 5-20 cm, pubescente-glanduleuse, à tiges raides, simples ou à rameaux dressés-ascendants ; feuilles rougeâtres en dessous, les caulinaires opposées, un peu pétiolées, ovales en coeur, obtuses, profondément dentées ; fleurs d’un bleu vif, en grappes terminales lâches bractéolées ; pédoncules dressés, à peine plus longs que le calice et les bractées ; calice poilu, à 4 lobes oblongs, inégaux ; corolle dépassant un peu le calice ; style de 2 mm, très saillant; capsule dépassant un peu le calice, ciliée-glanduleuse, plus haute que large (5 mm sur 4), un peu échancrée.

Veronica prostrata L. PLANTAGINACEAE Véronique prostrée Plante vivace de 5-20 cm, brièvement pubescente-grisâtre, à souche subligneuse ; tiges grêles, couchées étalées en cercle ; feuilles opposées, subpétiolées, lancéolées ou linéaires, un peu dentées ou entières ; fleurs d’un bleu pâle, assez petites, en grappes axillaires, opposées, serrées, multiflores ; calice glabre, à 5 lobes très inégaux, le supérieur très court ; corolle dépassant le calice, à lobes tous obtus ; style un peu plus long que la hauteur de la capsule ; celle-ci glabre, petite, aussi large que haute, échancrée, dépassant le calice.
Veronica scutellata L. PLANTAGINACEAE Véronique à écusson Plante vivace de 10-50 cm, glabre ou pubescente, à tiges faibles, couchées-radicantes, puis redressées ; feuilles opposées, sessiles, lancéolées-linéaires, presque entières ; fleurs blanchâtres ou bleu rosé, petites, en grappes axillaires, alternes, très lâches, pauciflores ; pédicelles capillaires, 3-4 fois plus longs que le calice et les bractées ; calice glabre, à 4 lobes oblongs ; corolle dépassant le calice ; capsule suborbiculaire-didyme, un peu plus large que haute (4-5 mm), comprimée-ailée, très échancrée, débordant de tous côtés le calice.
Veronica serpyllifolia L. PLANTAGINACEAE Véronique à feuilles de serpolet Plante vivace de 10-30 cm, brièvement pubérulente, à souche grêle ; tiges radicantes à la base, puis redressées, grêles, simples ; feuilles opposées, subsessiles, ovales ou oblongues, obtuses, entières ou à peine denticulées ; fleurs blanchâtres veinées de bleu, petites, en grappes terminales bractéolées longues et lâches ; pédoncules plus courts que les bractées, plus longs que le calice ; celui-ci pubérulent, à 4 lobes oblongs, peu inégaux ; corolle dépassant un peu le calice ; style aussi long que la capsule ; celle-ci dépassant à peine le calice, glabrescente, plus large que haute, un peu échancrée.
Veronica sublobata M.Fisch. PLANTAGINACEAE Véronique à feuilles presque lobées
Veronica teucrium L. PLANTAGINACEAE Véronique germandrée Plante vivace de 10-40 cm, pubescente-grisâtre, à souche subligneuse ; tiges couchées-ascendantes ; feuilles opposées, subsessiles, oblongues ou lancéolées, fortement dentées ; fleurs bleues, grandes, en grappes axillaires, opposées, assez serrées, multiflores ; calice poilu, à 5 lobes très inégaux, le supérieur plus court ; corolle 2 fois plus longue que le calice, à lobes inférieurs aigus ; style un peu plus long que la hauteur de la capsule pubescente, obovale, échancrée, dépassant à peine le calice.
Veronica triphyllos L. PLANTAGINACEAE Véronique à feuilles trilobées Plante annuelle de 5-25 cm, pubescente-glanduleuse, noircissant sur le sec ; tiges dressées ou ascendantes-diffuses, à rameaux lâches, divariqués ; feuilles d’un vert sombre, les inférieurs opposées et pétiolées, les moyennes sessiles, palmatiséquées, à 3-7 segments spatules ou oblongs ; fleurs d’un bleu vif, en grappes terminales lâches et feuillées ; pédoncules fructifères dressés, plus longs que le calice et les bractées ; calice poilu, à 4 lobes spatules, inégaux ; corolle plus courte que le calice ; style de 1 mm, dépassant l’échancrure de la capsule ; celle-ci plus courte que le calice, ciliée-glanduleuse, suborbiculaire, large de 5-6 mm, échancrée.
Veronica verna L. PLANTAGINACEAE Véronique pritanière Plante annuelle de 3-15 cm, pubescente, glanduleuse dans le haut, raide, dressée, parfois naine et trapue, ne noircissant pas ; feuilles inférieurs opposées, atténuées en pétiole, les moyennes sessiles, la plupart pennatiséquées, à 3-7 lobes inégaux ; fleurs bleues, petites, en grappes terminales bractéolées longues et plus ou moins serrées ; pédoncules dressés, plus courts que le calice et les bractées ; calice poilu, à 4 lobes linéaires-lancéolés, inégaux ; corolle plus courte que le calice ; style long de 1/2 ou de 1 mm, égalant presque ou dépassant l’échancrure de la capsule ; capsule plus courte que le calice, ciliée-glanduleuse, plus large que haute, émarginée à sinus obtus.

Sans nature pas de cultures