EUPHORBIACEAE du Loiret

A voir chez nous : Euphorbia helioscopia L. – Euphorbe réveil matin Plante annuelle de 10-50 cm, glabrescente, à racine pivotante ; tige épaisse, dressée ou ascendante, ordinairement solitaire ; feuilles éparses, obovales en coin, obtuses, denticulées dans leur moitié supérieure, les ombellaires plus grandes ; ombelle large, concave, à 5 rayons allongés, trichotomes puis dichotomes ; bractées obovales, inégales ; glandes entières ; capsule de 3-5 mm, glabre et lisse, à coques arrondies ; styles à peine bifides ; graines de 2 mm, ovoïdes, brunes, réticulées-alvéolées, caronculées.

Euphorbia amygdaloides L. – Euphorbe des bois Plante vivace de 30-80 cm, velue, à souche épaisse ; tiges sous-ligneuses et nues à la base, ascendantes, portant des rameaux florifères sous l’ombelle; feuilles oblongues ou obovales en coin, entières, les inférieures en rosette, épaisses, persistantes, les supérieures éparses, molles, caduques ; ombelle à 5-10 rayons ; bractées soudées en un disque orbiculaire concave ; glandes jaunes, à cornes longues, en alêne, convergentes ; capsule de 4 mm, glabre, à coques sillonnées sur le dos ; graines ovoïdes, gris perle, lisses, caronculées.

Euphorbia cyparissias L. – Euphorbe petit-cyprès Plante vivace de 20-50 cm, glabre, à souche rampante-stolonifère : tiges herbacées, dressées, portant de nombreux rameaux stériles et florifères ; feuilles nombreuses, linéaires-étroites (1-3 mm), entières, celles des rameaux stériles sétacées et rapprochées en pinceau, les ombellaires linéaires ; ombelle à rayons nombreux et grêles ; bractées largement ovales-triangulaires ; glandes en croissant, à cornes courtes ; capsule de 3 mm, trigone, glabre, finement chagrinée ; graines ovoïdes, brun pâle, lisses, à caroncule arrondie.

Euphorbia dulcis L. – Euphorbe douce Plante vivace de 20-50 cm, glabre ou poilue, à souche horizontale, noueuse-continue, charnue, plus épaisse que les tiges dressées, cylindriques, presque simples, écailleuses à la base ; feuilles molles, éparses, atténuées à la base, obovales ou oblongues, entières ou denticulées, obtuses ; ombelle verte à 5 rayons grêles ; bractées ovales-triangulaires ; glandes pourpres, entières ; capsule de 2-3 cm, à sillons profonds, glabre ou poilue, parsemée de tubercules brièvement cylindriques ; graines ovoïdes, brunes, lisses, caronculées.

Euphorbia esula L. – Euphorbe ésule Plante vivace de 35-80 cm ; glabre, à souche rampante, ; tiges herbacées, dressées, portant des rameaux stériles et florifères ; feuilles éparses, oblongues, lancéolées ou lancéolées-linéaires, entières, les ombellaires lancéolées ou elliptiques, mucronulées ; ombelle à rayons nombreux, bifurqués ; bractées largement ovales-triangulaires, mucronées ; glandes en croissant, à cornes courtes, capsule de 3 mm, trigone, glabre, un peu rude sur le dos des coques ; graines ovoïdes, gris brunâtre, lisses, caronculées. Espèce polymorphe.

Euphorbia exigua L. – Euphorbe naine Petite plante annuelle de 3-20 cm, glabre, à racine grêle ; tiges dressées ou couchées-ascendantes, souvent rameuses dès la base ; feuilles rapprochées, petites, sessiles, linéaires, aiguës, tronquées ou rétuses, entières ; ombelle petite, à 3-5 rayons bifurqués ; bractées lancéolées-linéaires, élargies en coeur à la base ; glandes en croissant, à cornes sétacées ; capsule de 2 mm, trigone, glabre, à sillons étroits et peu ouverts, à coques arrondies et lisses ou presque lisses sur le dos ; graines gris perle, ovoïdes-télragones, densément tuberculeuses, caronculées.

Euphorbia falcata L. – Euphorbe en faux Plante annuelle de 10-40 cm, glabre et glauque, à racine pivotante ; tige dressée, un peu raide, simple ou rameuse ; feuilles éparses, les inférieures oblongues, obtuses, les autres lancéolées-aiguës, atténuées à la base, trinervées, les ombellaires ovales-elliptiques ; ombelle grande, à 3-4 rayons divariqués et bifurqués ; bractées ovales-rhomboïdales, acuminées-mucronées, finement dentelées ; glandes en croissant, à cornes courtes ; capsule de 2 mm trigone, glabre, à coques obtusément carénées et lisses ; graines grises, subtétragones, sillonnées en travers, sans caroncule.

Euphorbia flavicoma DC. – Euphorbe à tête jaune-d’or Plante vivace de 10-30 cm, glabre ou pubescente, à souche ligneuse ; tiges ligneuses inférieurement, couchées ou redressées ; feuilles plus rapprochées, plus petites (1 à 2 cm de long), ovales ou lancéolées, denticulées ; ombelle jaune doré, plus petite, à rayons souvent très courts ; bractées rhomboïdales ; glandes entières ; capsule de 3-4 mm, globuleuse, glabre, à peine sillonnée, couverte de petits tubercules hémisphériques peu saillants ; graines plus grosses, lisses, caronculées.

Euphorbia illirica Lam. – Euphorbe poilue Plante vivace de 30-80 cm, poilue ou glabrescente, à souche épaisse ; tige robuste, dressée, rameuse sous l’ombelle ; feuilles molles, rapprochées, atténuées à la base, oblongues-lancéolées, aiguës ou subobtuses, denticulées ou presque entières, les ombellaires oblongues-obtuses ; ombelle jaune à la floraison à 4-6 rayons ; bractées ovales, obtuses, mucronulées ; glandes entières ; capsule de 4-6 mm, subglobuleuse à sillons superficiels, poilue ou glabre, lisse ou un peu tuberculeuse ; graines ovoïdes, brunes, lisses, luisantes, caronculées.

Euphorbia lathyris L. – Euphorbe des jardins Plante bisannuelle, atteignant souvent ou dépassant 1 mètre, glabre, glauque, à racine pivotante ; tige robuste, creuse, dressée, rameuse dans le haut ; feuilles opposées, sur 4 rangs réguliers, sessiles, lancéolées-oblongues, mucronées, entières, uninervées, sans stipules ; ombelle grande, à 2-5 rayons dichotomes ; bractées florales ovales-lancéolées aiguës ; glandes de l’involucre en croissant, à cornes courtes ; capsule très grosse (2 cm), ovoïde-trigone, glabre, à coques arrondies et lisses ; graines de ; 5 mm, brunes, réticulées rugueuses, caronculées.

Euphorbia maculata L. – Euphorbe maculée

Euphorbia peplus L. – Euphorbe peplus Plante annuelle de 10-40 cm, glabre, à racine pivotante ; tige dressée, souvent rameuse dès la base ; feuilles minces, éparses, obovales, obtuses ou émarginées, entières, atténuées en pétiole, les ombellaires sessiles ; ombelle grande, à 3 rayons 1-4 fois bifurqués ; bractées ovales apiculées, entières, obliques à la base ; glandes en croissant, à cornes sétacées ; capsule petite, glabre, lisse, à coques munies chacune sur le dos de 2 carènes ailées ; graines de 1, 2 mm, gris perle, hexagonales, offrant un sillon longitudinal et sur les faces des lignes de 3 ou 4 fossettes ; caroncule arrondie.

Euphorbia platyphyllos L. – Euphorbe à feuilles larges Plante annuelle de 30-80 cm, glabre ou poilue, à racine pivotante ; tige dressée, assez robuste, portant quelques rameaux florifères sous l’ombelle ; feuilles minces, éparses, obovales-lancéolées, aiguës, finement dentelées ; ombelle grande, étalée, lâche, à 5 rayons trifurqués puis bifurqués ; bractées ovales-triangulaires, mucronées, denticulées ; glandes entières ; capsule de 2-3 mm, subglobuleuse à sillons superficiels, glabre, couverte de petits tubercules hémisphériques peu saillants ; graines de 2 mm, ovoïdes, brunes, lisses, brun luisant, caronculées.

Euphorbia prostrata Aiton – Euphorbe prostrée

Euphorbia seguieriana Neck. – Euphorbe de Séguier

Euphorbia stricta L. – Euphorbe raide Plante annuelle de 30-80 cm, glabre ou presque glabre, à racine pivotante ; tige plus grêle, ascendante ou dressée, à rameaux plus nombreux et plus étalés ; feuilles plus minces, oblongues-lancéolées, à base moins embrassante ; ombelle à 3-5 rayons grêles ; capsule petite (à peine 2 mm), trigone à sillons assez profonds, glabre, couverte de tubercules cylindriques saillants ; graines de 1 1/2 mm, lisses, brun rougeâtre luisant, caronculées.

Mercurialis annua L. – Mercuriale annuelle Plante annuelle de 10-50 cm, glabrescente, à racine pivotante ; tige herbacée, rameuse et feuillée dès la base ; feuilles d’un vert clair, molles, ciliées, pétiolées, ovales ou ovales-lancéolées, lâchement crénelées-dentées, ordinairement arrondies à la base ; fleurs mâles en glomérules formant un épi assez long, les femelles solitaires et subsessiles ; capsule large de 3-4 mm, hispides à poils épaissis à la base ; graines petites, ovoïdes, gris clair.

Mercurialis perennis L. – Mercuriale vivace Plante vivace de 20-40 cm, pubescente, à souche longuement rampante et racines fasciculées ; tiges herbacées, dressées, simples, nues inférieurement ; feuilles d’un vert sombre, minces, pubescentes, ovales ou elliptiques-lancéolées, aiguës, régulièrement crénelées, atténuées en court pétiole ; fleurs mâles en petits glomérules formant un épi assez long, les femelles solitaires et longuement pédonculées; capsule large de 6-8 mm, très pubescente ; graines grosses (3 mm), globuleuses, gris clair.

Sans nature pas de cultures