CRASSULACEAE du Loiret

Crassula helmsii (Kirk) Cockayne – Orpin de Helms

Crassula tillaea Lest.-Garl. – Crassule mouse Plante annuelle de 2 à 6 cm de hauteur, glabre, souvent rougeâtre à tiges étalées ou ascendantes, filiformes, florifères dès la base, formant de petits gazons touffus. Feuilles ovales-aiguës, concaves, peu succulentes, rapprochées et comme imbriquées. Fleurs blanchâtres, petites, axillaires, solitaires, sessiles, formant de petits épis interrompus , 3 à 4 sépales, ovales, mucronés , 3 à 4 pétales, aigus , 3 à 4 étamines. Écailles nectarifères nulles ou presque nulles. 3 à 4 carpelles, étranglés au milieu, à 2 graines ovoïdes très petites.

Hylotelephium telephium (L.) H.Ohba – Herbe de saint Jean Plante de 30-60 cm, robuste, glabre, à souche épaisse ; tiges dressées, raides, simples, feuillées ; feuilles dressées, planes, larges, obovales ou oblongues, les inférieures brièvement pétiolées, les supérieures sessiles et arrondies à la base, denticulées ; fleurs purpurines ou rosées, pédicellées, en corymbes à rameaux épars ou opposés, espacés sur la tige ; 5 pétales étalés, recourbés en dehors, un peu en gouttière au sommet, 3 fois plus longs que le calice ; 10 étamines, les 5 internes insérées au dessus de la base des pétales ; 5 carpelles, dressés, acuminés, sillonnés sur le dos.

Phedimus hybridus (L.) ‘t Hart – Orpin hybride

Phedimus spurius (M.Bieb) ‘t Hart – Orpin bâtard

Sedum acre L. – Orpin âcre Plante vivace de 4-8 cm, glabre, verte, densément gazonnante, à saveur piquante ; souche grêle émettant de nombreux rejets stériles à feuilles densément imbriquées ; tiges ascendantes, radicantes à la base ; feuilles éparses ou imbriquées, courtes (3 mm), ovoïdes-triangulaires, obtuses, non prolongées à la base ; fleurs d’un jaune vif, sessiles, 2-5 sur chacun des 2-3 épis rapprochés en petit corymbe ; sépales ovoïdes, prolongés à la base ; pétales étalés, lancéolés-aigus, 1-2 fois plus longs que le calice ; carpelles divergents, bossus à la base interne.

Sedum album L. – Orpin blanc Plante vivace de 10-30 cm, glabre, verte ou lavée de rouge, à souche grêle émettant des rejets stériles couchés, radicants, à feuilles peu rapprochées ; tiges florifères grêles, dressées, simples ; feuilles éparses, cylindracées, longues de 10-15 mm, obtuses, sessiles, dressées-étalées ; fleurs blanches, pédicellées, en corymbes ; sépales ovales-obtus ; pétales oblongs, subobtus, non aristés, 3 fois plus longs que le calice ; carpelles dressés, ovales-oblongs.

Sedum cepaea L. – Orpin paniculé Plante annuelle ou bisannuelle de 10-40 cm, finement pubescente, à racine grêle ; tige faible, couchée à la base, puis redressée ; feuilles le plus souvent verticillées ou opposées, planes, obovales ou oblongues-spatulées, très entières, atténuées en pétiole ; fleurs blanches ou rosées, pédicellées, en petites grappes étalées formant une longue panicule ; sépales lancéolés-aigus ; pétales lancéolés, aristés, 2-3 fois plus longs que le calice ; carpelles dressés, oblongs, acuminés, finement ridés en long.

Sedum dasyphyllum L. – Orpin à feuilles épaisses Plante vivace de 4-12 cm, glauque ou bleuâtre, gazonnante, à souche grêle émettant des rejets stériles à feuilles lâchement imbriquées; feuilles ordinairement opposées, obovoïdes, comprimées en dedans, gibbeuses sur le dos, non prolongées à la base, glabres, fleurs d’un blanc rosé, à pédicelles plus courts que les fleurs, en petits corymbes pubescents-glanduleux ; 5-6 sépales obtus ; 5-6 pétales ovales, subobtus, 2-3 fois plus longs que le calice ; anthères saillantes ; 5-6 carpelles dressés, acuminés, à style égalant le tiers de leur longueur.

Sedum forsterianum Sm. – Orpin de Forster Plante vivace de 15-30 cm, glabre, glauque, à souche non fruticuleuse, émettant de nombreux rejets stériles rougeâtres terminés par une rosette de feuilles très dense, subglobuleuse ou obconique ; tiges dressées, grêles, compressibles ; feuilles grêles, linéaires-comprimées, cuspidées, prolongées à la base, ponctuées, les caulinaires ne remontant pas dans l’inflorescence ; fleurs d’un jaune vif, subsessiles, en corymbes denses recourbés avant la floraison ; sépales plans, obtus, non épaissis ; 5-8 pétales, étalés ; base des filets glabre.

Sedum rubens L. – Orpin rouge Plante annuelle de 3-12 cm, pubescente-glanduleuse, rougeâtre, à racine grêle ; tige dressée, simple ou rameuse ; feuilles éparses, linéaires, cylindriques, longues de 10-15 mm, obtuses, sessiles, glabres, étalées-dressées ; fleurs d’un blanc rosé, sessiles, unilatérales, en cymes corymbiformes pubescentes-glanduleuses ; 5 sépales, ovales-triangulaires ; 5 pétales, lancéolés, aristés, 3 fois plus longs que le calice ; 5 étamines ; 5 carpelles, ouverts en coupe, tuberculeux-granuleux, étroitement acuminés par le style long de 1-2 mm

Sedum rupestre L. – Orpin réfléchi Plante vivace de 20-40 cm, glabre, verte, à souche non fruticuleuse, émettant de nombreux rejets stériles verdâtres à feuilles lâchement imbriquées ; tiges dressées, à peine compressibles ; feuilles linéaires-cylindracées, cuspidées, prolongées à la base, non ponctuées, les caulinaires remontant en fausses bractées dans l’inflorescence ; fleurs d’un jaune vif, subsessiles, en corymbes réfléchis avant la floraison ; sépales épaissis au sommet, aigus ; 5-8 pétales, étalés; bases des filets poilues.

Sedum sexangulare L. – Orpin à six angles Plante vivace de 5-12 cm, glabre, glaucescente, lâchement gazonnante ; souche grêle émettant des rejets stériles à feuilles lâchement imbriquées sur 6 rangs ; tiges d’abord rampantes, puis dressées ; feuilles rapprochées, linéaires-cylindracées, obtuses, prolongées en éperon à la base ; fleurs d’un jaune un peu pâle, subsessiles, 5-10 sur chacun des 2-3 épis rapprochées en corymbe ; sépales subcylindriques, non prolongés à la base ; pétales étalés, lancéolés-aigus, 3 fois plus longs que le calice ; carpelles divergents, non bossus.

Sans nature pas de cultures