BRASSICACEAE du Loiret

A voir chez nous : Brassica napus L. – Colza – PFAF 32 – Plante annuelle ou bisannuelle, herbacée ; tige de 1 mètre ; feuilles toutes glabres et glauques, les inférieures lyrées-pennatipartites, les supérieures oblongues, rétrécies au-dessus de la base, embrassantes-auriculées ; fleurs d’un jaune d’or, grandes, espacées, même à la floraison ; sépales un peu étalés ; étamines latérales ascendantes ; siliques à bec 4-5 fois plus court que les valves ; graines finement ponctuées.

A voir chez nous : Isatis tinctoria L. – Pastel des teinturiers Plante bisannuelle, verte et glabre ou pubescente-blanchâtre, à racine pivotante ; tige atteignant 1 mètre, à rameaux dressés ; feuilles inférieures oblongues-lancéolées, les supérieures lancéolées, embrassant la tige par 2 oreillettes aiguës ; fleurs petites, très nombreuses ; grappes fructifères dressées en corymbe, à pédicelles filiformes, réfléchis, plus courts que les silicules ; silicules oblongues en coin, ordinairement atténuées à la base et arrondies au sommet, larges de 3-5 mm

Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara & Grande – Alliaire Plante bisannuelle, à odeur d’ail ; tige de 40-80 cm, dressée, robuste, velue-hérissée à la base ; feuilles à peu près glabres, larges, pétiolées, les inférieures en rein, crénelées, les supérieures ovales en coeur, acuminées, grossièrement dentées ; fleurs blanches, assez grandes ; grappe fructifère longue, à pédicelles courts, étalés-dressés ; siliques ascendantes, subtétragones, raides, bosselées ; valves à 3 nervures ; graines oblongues-cylindriques, fortement striées en long, brunâtres, sur 1 rang.

Alyssum alyssoides (L.) L. – Alysson des champs Plante annuelle, d’un vert blanchâtre ; tiges de 5-20 cm, herbacées, rameuses à la base ; feuilles oblongues-spatulées ou lancéolées, atténuées à la base ; fleurs d’un jaune pâle, à la fin blanchâtres, très petites ; sépales dressés, persistants ; pétales dressés, dépassant à peine le calice ; filets des étamines filiformes, ceux des 2 courtes munis à la base de 2 longs appendices sétacés ; grappe fructifère longue, à pédicelles étalés ; silicule petite, orbiculaire, échancrée, à poils appliqués ; style presque nul, 10 fois plus court que la silicule ; graines étroitement ailées, 1-2 par loge.

Arabidopsis thaliana (L.) Heynh. – Arabette de thalius Plante annuelle, grêle, velue-hérissée dans le bas ; tige de 5-30 cm, dressée, simple ou rameuse, peu feuillée ; feuilles entières ou dentées, les radicules en rosette, obovales, les caulinaires 1-3, oblongues, sessiles ; fleurs blanches, petites ; grappe fructifère lâche, à pédicelles très étalés, un peu plus courts que les siliques ; siliques ascendantes, grêles, non bosselées ; valves à 3 nervures, les latérales peu distinctes ; graines très petites, oblongues, jaunes, lisses, sur 1 rang.

Arabis hirsuta (L.) Scop. – Arabette hérissée Plante bisannuelle ou vivace, velue-hérissée ; tige de 10 à 80 cm, droite, raide, simple, feuillée, à base munie de poils simples étalés ; feuilles oblongues, entières ou dentées, les radicales en rosette, les caulinaires dressées-appliquées, sessiles, tronquées ou un peu en coeur à la base ; fleurs blanches, petites ; sépales égaux à la base ; grappe fructifère longue, étroite, fournie ; siliques dressées, serrées contre l’axe, grêles, comprimées, bosselées ; graines étroitement ailées ou non ailées, sur 1 rang.

Arabis sagittata (Bertol.) DC. – Arabette hérissée Plante bisannuelle de 25 à 120 cm ; base de la tige dominé par des poils simples étalés ; feuilles caulinaires 20 à 90, rapprochées à oreillettes très marquées (supérieures à 1 mm) ; pétales longs de 4 à 6 mm ; fruits ne dépassant pas 1 mm de large.

Barbarea intermedia Boreau – Barbarée intermédiaire Plante bisannuelle, à saveur amère ; tige de 20-30 cm, dressée, triquètre ; feuilles inférieures pennatiséquées, à lobes ovales-oblongs, les supérieures pennatifides, à lobes latéraux oblongs-linéaires, le terminal plus grand ; fleurs petites, à pétales dépassant peu le calice ; grappe fructifère étroite, à pédicelles épais, dressés ; siliques courtes (2-3 cm), épaisses, rapprochées et plus ou moins appliquées contre l’axe, à pointe courte.

Barbarea vulgaris W.T.Aiton – Barbarée commune Plante bisannuelle ou vivace, à saveur nauséeuse ; tige de 20-80 cm, cannelée ; feuilles inférieures lyrées, à lobe terminal ovale ou arrondi, à 2-4 paires de lobes latéraux oblongs, les supérieures ovales, dentées ou incisées ; fleurs assez grandes ; pédicelles égalant les sépales, bien plus courts que les siliques ; siliques dressées ou un peu étalées, à pointe longue.

Berteroa incana (L.) DC. – Alysson blanc Plante bisannuelle, pubescente-blanchâtre ; tige de 20 à 50 cm, dressée ; feuilles lancéolées ou elliptiques, entières ou un peu sinuées, les inférieures atténuées en pétiole ; fleurs blanches, assez petites ; sépales égaux à la base ; pétales profondément bifides ; grappe fructifère longue, à pédicelles grêles, dressés, deux fois plus longs que les silicules ; silicules assez petites, elliptiques-oblongues, dressées ; valves convexes, non bordées ; style long de 2 à 3 mm ; graines nombreuses, étroitement bordées.

Brassica nigra (L.) W.D.J.Koch – Moutarde noire Plante annuelle, verte, velue-hérissée seulement à la base ; tige d’environ 1 mètre, dressée, à rameaux étalés ; feuilles toutes pétiolées, les inférieures lyrées, à lobe terminal très grand, les supérieures lancéolées, entières ou peu dentées; fleurs assez grandes ; pédicelles courts, appliqués contre l’axe ; siliques appliquées, courtes, subtétragones, un peu bosselées, glabres ; valves à 1 forte nervure ; bec grêle, 4-5 fois plus court que les valves ; graines globuleuses, noires, ponctuées.

Bunias orientalis L. – Bunias d’Orient

Calepina irregularis (Asso) Thell. – Calépine irrégulière Plante annuelle, glabre, un peu glauque ; tiges de 30-80 cm, étalées-ascendantes ; feuilles radicales en rosette, lyrées ou sinuées, les caulinaires oblongues, entières ou dentées, embrassantes-auriculées ; fleurs blanches, petites ; sépales dressés, égaux à la base ; les 2 pétales extérieurs un peu plus grands ; grappe fructifère allongée, étroite, à pédicelles arqués-ascendants, 2-3 fois plus longs que les silicules ; silicules ovoïdes-globuleuses, ridées en réseau, indéhiscentes, à 1 graine globuleuse ; style court, épais, conique.

Capsella bursa-pastoris (L.) Medik. – Bourse-à-pasteur Plante annuelle, pubescente ; tige de 10-30 cm, dressée ou ascendante ; feuilles radicales en rosette, entières, dentées ou pennatifides, les caulinaires embrassantes-auriculées ; fleurs blanches ou rosées, assez petites ; sépales dressés, égaux à la base ; grappe fructifère longue, lâche, à pédicelles étalés ; silicules triangulaires, tronquées au sommet, comprimées par le côté, à côtés droits ou convexes, déhiscentes, non ailées ; style très court ; graines oblongues, 10-13 dans chaque loge.

Cardamine flexuosa With. – Cardamine des bois Plante bisannuelle, hérissée à la base ; racine oblique, couverte de fibres capillaires ; tige de 20-50 cm, feuillée ; feuilles pennatiséquées, à 5-11 lobes, les caulinaires 6-12, plus grandes que les radicales, à lobes obovales, sans oreillettes à la base ; fleurs blanches, à peine dépassées par les siliques inférieures ; pétales 1 fois plus longs que le calice ; étamines 6 ; grappe fructifère assez courte ; siliques un peu étalées, à bec plus long que leur largeur ; graines assez grosses, souvent étroitement ailées aux 2 bouts.

Cardamine hirsuta L. – Cardamine hirsute Plante annuelle, hérissée à la base ; racine pivotante, sans fibres capillaires; tige de 10-20 cm, peu feuillée ; feuilles pennatiséquées, à 5-9 lobes, les caulinaires 1-3, plus petites que les radicales, sans oreillettes à la base, à lobes oblongs ou linéaires ; fleurs blanches, petites, longuement dépassées par les siliques inférieures ; pétales dressés, étroits, dépassant peu le calice ; étamines presque toujours 4 ; grappe fructifère assez longue ; siliques dressées, à bec de moitié plus court que leur largeur ; graines petites, non ailées.

Cardamine impatiens L. – Cardamine impatiente Plante bisannuelle, glabre ; racine pivotante ; tige de 30-60 cm, très feuillée ; feuilles pennatiséquées, à lobes nombreux, ovales ou lancéolés, inégaux, la plupart incisés-dentés, pétiolulés, les caulinaires embrassantes-auriculées ; fleurs blanches, petites, non dépassées par les siliques ; pétales dressés, étroits, dépassant à peine le calice, avortant souvent ; grappe fructifère longue, à pédicelles étalés-dressés ; siliques ascendantes, à valves très élastiques, à bec grêle ; graines non ou à peine ailées au sommet.

Cardamine pratensis L. – Cardamine des prés Plante vivace, glabre ; souche épaisse, courte, tronquée ; tige de 20-40 cm, simple ; feuilles inférieures lyrées, à folioles ovales-arrondies, les supérieures pennées, à 6-12 folioles presque égales, lancéolées, entières ; fleurs lilacées, rarement blanches, grandes ; pétales étalés, 3 fois plus longs que le calice ; anthères jaunes ; grappe fructifère assez longue, à pédicelles étalés-dressés, un peu plus courts que les siliques ; siliques étalées-dressées, étroites, à bords relevés ; graines non ailées ; funicules filiformes.

Cochlearia danica L. – Cranson du Danemark Plante annuelle ; tiges de 5-25 cm, ascendantes ou diffuses ; feuilles toutes pétiolées, les radicales en rein, entières, les caulinaires deltoïdes, à 3-5 angles ou lobes ; fleurs petites, blanches ou rosées ; pétales 1 fois plus longs que les sépales ; grappe fructifère courte, à pédicelles filiformes ; silicules ovoïdes, non vésiculeuses, à cloison large ; graines petites, tuberculeuses.

Coincya monensis (L.) Greuter & Burdet –

Coincya monensis subsp. cheiranthos (Vill.) Aedo, Leadlay & Muñoz Garm. – Fausse Giroflée Plante annuelle ou bisannuelle, hérissée dans le bas ; tige de 20 cm à 1 mètre, arrondie, dressée, rameuse ; feuilles toutes pétiolées et pennatifides, les supérieures à lobes lancéolés ou linéaires ; fleurs jaunes, grandes ; sépales dressés, un peu plus longs que le pédicelle ; grappe fructifère allongée, à pédicelles courts, épais, étalés-dressés ; siliques longues, bosselées ; valves à 3 fortes nervures ; bec plus court que la silique ; graines brunes, ponctuées.

Descurainia sophia (L.) Webb ex Prantl – Sagesse des chirurgiens Plante annuelle, d’un vert cendré, pubescente ; tige de 30-80 cm, dressée, rameuse dans le haut, très feuillée ; feuilles bi-tripennatiséquées, à lobes étroitement linéaires ; fleurs d’un jaune pâle, petites ; sépales 2-3 fois plus courts que le pédicelle ; pétales plus courts que le calice ; grappe fructifère allongée, a pédicelles étalés-dressés, 2-3 fois plus courts que les siliques ; siliques ascendantes-arquées, courtes, grêles, un peu bosselées ; valves à 3 nervures faibles ; graines ovoïdes, jaunes, lisses, sur 1 rang.

Diplotaxis muralis (L.) DC. – Diplotaxe des murs Plante annuelle ou bisannuelle, un peu hérissée, verte ; tiges de 20-40 cm, herbacées, grêles, ascendantes, presque nues ; feuilles la plupart radicales, pétiolées, sinuées-dentées ou pennatifides ; pédicelles 1 fois plus longs que le calice, égalant le tiers de la silique ; fleurs jaunes, assez grandes, odorantes ; sépales dressés ; pétales 1 fois plus longs que le calice, arrondis, brusquement contractés en onglet ; style linéaire, non contracté à la base ; siliques redressées sur les pédicelles étalés.

Diplotaxis tenuifolia (L.) DC. – Diplotaxe à feuilles étroites Plante vivace, glabre, glaucescente, fétide ; tige de 30-80 cm, sous-ligneuse à la base, robuste, dressée, très feuillée ; feuilles inférieures pennatifides, à lobes latéraux linéaires entiers, les supérieures entières ou peu divisées ; pédicelles 2-3 fois plus longs que le calice, et presque aussi longs que la silique ; fleurs d’un jaune soufre, grandes, odorantes ; sépales étalés ; pétales 2 fois plus longs que le calice ; siliques redressées sur de longs pédicelles étalés.

Diplotaxis viminea (L.) DC. – Diplotaxis effilé Plante annuelle, glabre, verte ; tiges herbacées, grêles, ascendantes, presque nues ; feuilles presque toutes radicales, petites, lyrées-sinuées ; pédicelles égalant les sépales et environ le quart de la silique ; fleurs d’un jaune foncé, petites ; sépales dressés ; pétales oblongs, insensiblement atténués en onglet, dépassant à peine le calice ; style conique, contracté à la base ; siliques redressées sur les pédicelles étalés.

Draba muralis L. – Drave des murailles Plante annuelle, poilue ; tige de 10 à 40 cm, dressée, grêle, simple ou rameuse, feuillée ; feuilles ovales oblongues, dentées, les radicales en rosette, les caulinaires distantes, embrassant la tige par 2 oreillettes arrondies ; fleurs blanches, très petites ; pétales arrondis au sommet ; grappe fructifère très allongée, lâche, à pédicelles étalés, 1 à 2 fois plus longs que les silicules ; silicules oblongues-elliptiques, glabres ; style presque nul ; 6 à 8 graines dans chaque loge.

Draba verna L. – Drave printanière Plante annuelle, plus ou moins poilue ; tige de 3-15 cm, simples, nues ; feuilles toutes en rosette radicale, lancéolées-spatulées ou linéaires, non rigides ; fleurs blanches, petites ; sépales égaux à la base ; pétales bifides ou bipartites, dépassant le calice ; grappe, fructifère courte et lâche, à pédicelles étalés-dressés ; silicules arrondies, ovales ou oblongues, glabres ; style presque nul ; graines nombreuses dans chaque loge.

Erucastrum incanum (L.) W.D.J.Koch – Roquette bâtarde Plante bisannuelle, velue-blanchâtre, à poils réfléchis ; tige de 40-80 cm, rude, à rameaux étalés-dressés ; feuilles toutes pétiolées, les inférieures lyrées-pennatifides, les supérieures lancéolées entières ; fleurs petites ; pédicelles courts, épais, appliqués contre l’axe ; siliques appliquées, courtes, cylindracées, grêles, bosselées, pubescentes ou glabres ; valves à 1 nervure ; bec rétréci à la base, renflé en boule et à 1 graine au milieu, plus court que la silique ; graines ovoïdes, brunes, presque lisses.

Erysimum cheiranthoides L. – Vélar fausse-giroflée Plante annuelle, d’un vert gai, à poils courts et appliqués ; tige de 20-50 cm, dressée, raide, anguleuse, rameuse ; feuilles nombreuses, oblongues-lancéolées, entières ou dentelées ; fleurs d’un jaune vif, petites, inodores ; sépales égaux à la base, 2-3 fois plus courts que le pédicelle ; pétales étalés ; stigmate entier ; siliques ascendantes sur les pédicelles étalés, grêles, 2 fois plus courts qu’elles ; graines d’un brun rougeâtre, non ailées.

Erysimum cheiri (L.) Crantz – Giroflée des murailles Plante vivace, à poils couchés ; tige de 20-80 cm, presque ligneuse à la base, anguleuse, rameuse ; feuilles rapprochées, lancéolées, aiguës, entières ; fleurs jaunes ou brunes, grandes, très odorantes; sépales dressés, les latéraux bossus à la base, un peu plus courts que le pédicelle ; stigmate à 2 lobes divergents, arrondis ; siliques dressées, tétragones-comprimées, blanchâtres ; valves à 1 nervure ; graines ovales, comprimées, étroitement ailées au sommet, sur 1 rang.

Hesperis matronalis L. – Julienne des dames Plante bisannuelle ou vivace ; tige de 40-80 cm, dressée, rameuse au sommet ; feuilles oblongues ou lancéolées, dentées, rudes, les supérieures brièvement pétiolées ; fleurs lilacées, blanches ou panachées, odorantes ; sépales égalant le pédicelle ou plus courts ; grappe fructifère longue, peu fournie ; siliques ascendantes, grêles, flexueuses ou courbées, glabres ou finement pubescentes.

Hornungia petraea (L.) Rchb. – Hornungie des pierres Plante annuelle, pubérulente, souvent rougeâtre ; tiges de 3-10 cm, grêles, flexueuses, un peu feuillées ; feuilles toutes pennatiséquées, à 7-15 lobes ovales ou lancéolés-aigus, les radicales en rosette, pétiolées, les caulinaires sessiles ; fleurs très petites, à pétales dépassant à peine le calice ; grappe fructifère ovale ou oblongue, à pédicelles étalés, 2 fois plus longs que les silicules ; suicides ovales, arrondies à la base et au sommet, opaques ; style nul ; loges à 2 graines.

Iberis amara L. – Ibéris amer Plante annuelle ou bisannuelle ; tige de 10-40 cm, rameuse ; feuilles spatulées, oblongues ou lancéolées, à 2-4 dents de chaque côté, ciliées ou pubérulentes ; fleurs blanches ou lilacées ; grappe fructifère à la fin allongée et lâche, à pédicelles étalés ; silicules suborbiculaires, arrondies à la base, rétrécies au sommet, à échancrure étroite, à lobes triangulaires ; style plus court ou un peu plus long que les lobes. Polymorphe.

Lepidium campestre (L.) R.Br. – Passerage des champs Plante annuelle ou bisannuelle, pubescente, d’un vert grisâtre ; tiges de 20-80 cm, dressées, rarement étalées, simples ou rameuses dans le haut ; feuilles oblongues, les radicales entières ou sinuées-dentées, les caulinaires embrassantes-auriculées, denticulées ; fleurs blanchâtres, petites ; grappe fructifère dense, à pédicelles étalés, velus, égalant les silicules ; silicules ovales échancrées, glabres, couvertes de petites écailles arrondies, à aile égalant le quart de leur longueur ; style inclus ou dépassant à peine l’échancrure.

Lepidium draba L. – Passerage drave Plante vivace, pubescente-blanchâtre, à souche courte ; tiges de 30-40 cm, raides, à rameaux dressés, très feuillées ; feuilles oblongues, sinuées-dentées, les caulinaires embrassantes-auriculées ; fleurs blanches, assez grandes, nombreuses, en panicule corymbiforme ; pédicelles fructifères 2-4 fois plus longs que les silicules ; silicules en coeur, plus larges que longues, renflées, glabres, indéhiscentes, non échancrées, ni carénées ; style très saillant.

Lepidium graminifolium L. – Passerage à feuilles de graminée Plante vivace, glabre ou pubérulente, à, odeur forte, à souche courte ; tiges de 40-80 cm, dressées, très rameuses, à rameaux effilés, étalés ; feuilles inférieures dentées, incisées ou lyrées-pennatifides, les supérieures linéaires, entières ; fleurs blanches, petites ; pétales 1 fois plus longs que le calice ; 6 étamines ; grappes fructifères allongées, grêles, à pédicelles 2-3 fois plus longs que les silicules ; silicules petites, ovoïdes, aiguës, non échancrées, ni ailées, glabres ; style court; graines non ailées.

Lepidium heterophyllum Benth. – Passerage hétérophylle Plante vivace, velue, d’un vert grisâtre, à souche renflée et noueuse, non écailleuse ; tiges de 10-30 cm, nombreuses, couchées ou ascendantes, simples ou peu rameuses ; feuilles ovales-oblongues, les caulinaires embrassantes-auriculées, dentées ; fleurs blanches, petites ; grappe fructifère assez dense, à pédicelles étalés, velus, égalant les silicules ; silicules ovales, arrondies à la base, glabres, lisses ou scabriuscules, échancrées, à ailes égalant au moins le tiers de leur longueur ; style saillant ; graines ovoïdes

Lepidium ruderale L. – Passerage des décombres Plante annuelle ou bisannuelle, pubérulente, fétide ; tige de 20-40 cm, dressée, très rameuse ; feuilles inférieures pennatifides, à lobes dentés, les supérieures linéaires, entières ; fleurs verdâtres, très petites ; pétales souvent nuls ; 2 étamines ; grappes fructifères longues, étroites, lâches, à pédicelles presque 2 fois plus longs que les silicules ; silicules ovales, plus longues que larges, échancrées au sommet, non ailées, glabres ; style nul ; graines non ailées.

Lepidium squamatum Forssk. – Corne-de-cerf écailleuse Plante annuelle de 5 à 30 cm de hauteur, couchée, étalée, glabre. Feuilles caulinaires non embrassantes, profondément divisées en lobes pennés. Grappes courtes de fleurs blanches. Silicules ridées et tuberculeuses à pédoncules épais.

Lepidium virginicum L. – Passerage de Virginie Plante annuelle, pubérulente ; tige de 20-50 cm, dressée, assez robuste, rameuse dans le haut ; feuilles inférieures obovales, dentées ou pennatifides, les moyennes lancéolées, dentées ou incisées, les supérieures linéaires ; fleurs blanches, petites ; pétales dépassant un peu le calice ; 2-4 étamines ; grappes fructifères longues, larges, fournies, à pédicelles 2-3 fois plus longs que les silicules ; silicules orbiculaires, aussi larges que longues, ailées et échancrées au sommet, glabres ; style nul ; graines étroitement ailées d’un côté.

Lunaria annua L. – Monnaie du Pape Plante bisannuelle ; tige de 40 cm à 1 mètre, dressée, rameuse, velue, à poils étalés ; feuilles ovales en coeur, bordées de grosses dents inégales, les inférieures pétiolées, les supérieures subsessiles ; fleurs purpurines, inodores ; filets des étamines atténués au sommet ; silicules ovales-obtuses, arrondies aux 2 bouts, dressées ou un peu penchées ; style long de 6-8 mm

Microthlaspi perfoliatum (L.) F.K.Mey. – Tabouret perfolié Plante annuelle, glabre, glauque, à racine grêle, pivotante ; tige de 10-20 cm, dressée, souvent flexueuse ; feuilles entières ou denticulées, les radicales obovales, les caulinaires ovales-oblongues, à oreillettes obtuses ou subaiguës ; fleurs blanches, petites ; étamines plus courtes que les pétales ; anthères ovales, jaunâtres ; graphe fructifère assez longue; silicules ovales en coin, peu atténuées à la base, largement ailées et échancrées ; style très court, inclus ; graines lisses, 3-5 par loge.

Nasturtium officinale W.T.Aiton – Cresson de fontaine Plante vivace, à saveur piquante, à souche rampante ; tige de 10-50 cm, radicante à la base, ascendante, épaisse, creuse, rameuse ; feuilles pennatiséquées, à lobes obovales ou oblongs, le terminal plus grand, arrondi en coeur dans les feuilles inférieures ; fleurs blanches, en grappe peu fournie ; sépales verts ; pétales 2 fois plus longs que le calice ; siliques étalées, courtes, cylindracées, arquées, plus longues que les pédicelles ; graines ovoïdes, brunes, ponctuées, sur 2 rangs.

Neslia paniculata (L.) Desv. – Neslie en panicules Plante annuelle, velue, d’un vert grisâtre ; tige de 30-80 cm, dressée, flexueuse, à rameaux ascendants ; feuilles radicales oblongues, entières ou peu dentées, les caulinaires lancéolées, aiguës, embrassantes auriculées ; fleurs jaunes, petites ; sépales dressés, presque égaux à la base ; grappe fructifère allongée, à pédoncules grêles, étalés, 2-4 fois plus longs que les silicules ; silicules globuleuses, osseuses, ridées en réseau, indéhiscentes ; à 1 graine globuleuse ; style filiforme.

Raphanus raphanistrum L. – Ravenette Racine annuelle, bisannuelle ou pérennante, grêle, dure, pivotante ; tige de 20-60 cm, rameuse ; feuilles inférieures lyrées, les supérieures oblongues, dentées ; fleurs jaunes, parfois blanchâtres ou violacées ; siliques étalées-dressées, bosselées, se divisant par des étranglements en articles transversaux, ovoïdes ou oblongs, osseux, striés en long ; bec 4-5 fois plus long que le dernier article.

Raphanus sativus L. – Radis Racine annuelle ou bisannuelle, renflée-charnue, rose, blanche ou noire ; tige de 50-80 cm, dressée, creuse ; feuilles inférieures lyrées, les supérieures lancéolées, dentées ou incisées ; fleurs blanches ou violacées ; siliques étalées-dressées, oblongues-lancéolées, insensiblement atténuées en bec, lisses, épaisses, renflées-spongieuses, sans étranglements et ne se partageant pas en articles transversaux.

Rorippa amphibia (L.) Besser – Rorippe amphibie Plante vivace, à souche courte, stolonifère ; tige atteignant 1 mètre, robuste, creuse, dressée ou couchée-radicante à la base ; feuilles inférieures incisées-dentées, lyrées ou pennatifides, les supérieures lancéolées, dentées ou entières, demi-embrassantes, souvent auriculées ; fleurs jaunes, assez grandes ; sépales jaunes ; pétales 2 fois plus longs que le calice ; pédicelles 3-4 fois plus longs que les silicules, très étalés ; silicules petites, ovales ou elliptiques ; bec égalant le tiers de la silicule ; graines brunâtres, ponctuées.

Rorippa palustris (L.) Besser – Rorippe faux-cresson Plante bisannuelle, à racine pivotante ; tige de 20-40 cm, dressée, diffuse ou couchée, sillonnée ; feuilles inférieures lyrées, les supérieures pennatifides, auriculées-embrassantes à la base ; fleurs jaunes, petites ; sépales jaunâtres ; pétales égalant à peine le calice ; pédicelles étalés, égalant à peu près les silicules ; silicules étalées, oblongues-elliptiques, droites ou courbées, lisses, à bec presque nul ; graines jaunâtres, lisses.

Rorippa pyrenaica (All.) Rchb. – Rorippe des Pyrénées

Rorippa sylvestris (L.) Besser – Rorippe des forêts Plante vivace, à souche rampante, horizontale, grêle ; tige de 20-40 cm, diffuse ou tombante, flexueuse, anguleuse ; feuilles pennatiséquées, à lobes linéaires-lancéolés ou oblongs ; fleurs jaunes ; sépales jaunâtres ; pétales 2 fois plus longs que le calice ; pédicelles grêles, égalant la silique ou un peu plus courts, étalés ; siliques étalées, linéaires-cylindriques, étroites, souvent arquées, lisses ; graines arrondies, brunes.

Sinapis alba L. – Moutarde blanche Plante annuelle, velue-hérissée ; tige de 30-80 cm, dressée, simple ou rameuse ; feuilles toutes pétiolées et lyrées-pennatipartites, à segments sinués-dentés ; pédicelles fructifères étalés, droits, aussi longs que les valves ; siliques très étalées, courtes, oblongues, bosselées, hérissées de poils blancs ; valves à 3 nervures saillantes ; bec comprimé en sabre, atténué au sommet, plus long que les valves ; graines 2-3 dans chaque loge, globuleuses, jaunâtres, finement ponctuées.

Sinapis arvensis L. – Moutarde des champs Plante annuelle, velue-hérissée ; tige de 30-80 cm, dressée, rameuse ; feuilles inférieures lyrées, les supérieures sessiles, ovales ou oblongues, sinuées-dentées; pédicelles fructifères épais, bien plus courts que les siliques ; siliques étalées-dressées, oblongues, bosselées, glabres, rarement appliquées ou hérissées ; valves à 3-5 nervures ; bec conique, en alêne, un peu plus court que les valves ; graines globuleuses, brunâtres, lisses.

Sisymbrella aspera (L.) Spach – Cresson rude Plante bisannuelle, à racine pivotante ; tige de 10-25 cm, simple ou rameuse, scabre ; feuilles profondément pennatifides, à lobes oblongs ou lancéolés, les radicales en rosette ; fleurs jaunes, petites ; pétales dépassant peu le calice ; pédicelles épais, étalés, bien plus courts que les siliques ; siliques étalées, tuberculeuses-rudes, un peu arquées, épaisses, graduellement atténuées de la base au sommet ; graines petites, brunes.

Sisymbrium irio L. – Vélaret Plante annuelle ou bisannuelle, glabre ou pubérulente ; tige de 20-80 cm, dressée, simple ou rameuse ; feuilles pétiolées, roncinées-pennatifides, à lobes dentés, le terminal plus grand, hasté et allongé dans les feuilles supérieures ; fleurs jaunes, petites, les supérieures dépassées par les jeunes siliques ; sépales 2-4 fois plus courts que le pédicelle ; grappe fructifère oblongue, à pédicelles grêles, étalés-dressés ; siliques ascendantes, longues, grêles, glabres ; valves à 3 nervures ; graines petites, jaunes, lisses, sur 1 rang.

Sisymbrium officinale (L.) Scop. – Herbe aux chantres Plante annuelle, velue ; tige de 30-80 cm, dressée, raide, à rameaux très étalés, divariqués ; feuilles pétiolées, les inférieures roncinées-pennatifides, les supérieures hastées ; fleurs d’un jaune pâle, petites ; sépales égalant le pédicelle ; grappe fructifère lâche, à pédicelles appliqués ; siliques appliquées contre l’axe, courtes, en alêne, élargies à la base, atténuées en pointe grêle, velues, rarement glabres ; valves à 3 nervures faibles ; graines obliquement tronquées, brunes, finement ponctuées, sur 1 rang.

Teesdalia nudicaulis (L.) R.Br. – Téesdalie à tige nue Plante brièvement pubescente, peu ou point luisante ; tiges de 5-15 cm, la centrale dressée et nue, les latérales ascendantes et à 2-3 petites feuilles simples ; feuilles radicales lyrées-pennatifides, à lobes obtus, le terminal plus grand ; fleurs petites, à pétales très inégaux, les 2 extérieurs plus grands, dépassant le calice ; 6 étamines ; grappe fructifère oblongue, à pédicelles très étalés ; silicules ovales-arrondies, un peu atténuées à la base ; style très court.

Thlaspi alliaceum L. – Tabouret alliacé Plante bisannuelle, d’un vert gai, à odeur d’ail ; tige de 30-60 cm, dressée, rougeâtre et pubescente à la base ; feuilles radicales spatulées, profondément sinuées-dentées ou presque lycées, les caulinaires oblongues, dentées, à oreillettes aiguës ; fleurs blanches, très petites ; anthères orbiculaires, jaunâtres ; grappe fructifère très longue et lâche, à pédicelles étalés ; silicules obovales en coin, convexes en dessous, étroitement ailées, un peu échancrées ; style très court, inclus ; graines alvéolées, 3-4 dans chaque loge.

Thlaspi arvense L. – Tabouret des champs Plante annuelle, glabre, d’un vert gai, à odeur d’ail ; tige de 20-80 cm, dressée, simple ou rameuse dans le haut ; feuilles radicales spatulées, les caulinaires oblongues, sinuées-dentées, à oreillettes courtes et aiguës ; fleurs blanches, petites ; grappe fructifère longue, à pédicelles étalés ; silicules très grandes, orbiculaires, planes, largement ailées tout autour, à échancrure profonde et étroite ; style très court, inclus ; graines noires, striées, 5-6 dans chaque loge.

Turritis glabra L. – Tourette glabre Plante bisannuelle, glabre et glauque, excepté à la base ; tige de 50 cm à 1 mètre, robuste, dressée, simple, pubescente à la base ; feuilles radicales velues, sinuées-dentées, en rosette, les caulinaires dressées, glabres, entières, embrassantes-auriculées ; fleurs d’un blanc jaunâtre ; sépales égaux, égalant le pédicelle ; grappe fructifère très longue, étroite, serrée, à pédicelles dressés ; siliques serrées contre l’axe, longues de 5-6 cm, comprimées, non bosselées ; graines non ailées, sur 2 rangs.

Sans nature pas de cultures