ASPARAGACEAE du Loiret

Anthericum liliago L. – Phalangère à fleurs de lys Plante vivace de 20-60 cm, glabre, à fibres radicales cylindriques ; tige dressée, cylindrique, simple ou à 1-2 rameaux dressés ; feuilles linéaires, planes ou canaliculées, égalant presque la tige ; fleurs blanches, en grappe simple longue et lâche ; bractées lancéolées-acuminées, 1-2 fois plus courtes que le pédicelle dressé et articulé au-dessous du milieu ; périanthe long de 2 cm, à divisions oblongues trinervées ; étamines 2 fois plus courtes que le périanthe ; style arqué-ascendant ; capsule ovale, à graines anguleuses.

Anthericum ramosum L. – Phalangère rameuse Plante vivace de 30-60 cm, glabre, à fibres radicales cylindriques ; tige dressée, un peu flexueuse et rameuse dans le haut ; feuilles linéaires-canaliculées, étroites, bien plus courtes que la tige ; fleurs blanches, en panicule lâche à rameaux étalés ; bractées linéaires en alêne, 5-6 fois plus courtes que le pédicelle dressé-étalé et articulé près de la base ; périanthe long de 1 cm, à divisions oblongues innervées ; étamines presque aussi longues que le périanthe, à filets filiformes glabres ; style droit ; capsule petite, globuleuse-obtuse, à plusieurs graines anguleuses rudes.

Asparagus officinalis L. – Asperge officinale Plante vivace de 50 cm à 1 mètre et plus, glabre, à turions épais et à saveur douce ; tige herbacée, verte, dressée, cylindrique, à rameaux très étalés, lisses ; cladodes filiformes, lisses, mous, fascicules par 3-6 à l’aisselle d’une écaille membraneuse prolongée à la base en éperon très court ; fleurs vert jaunâtre, dioïques, solitaires ou géminées, penchées, à pédoncules articulés vers le milieu, les fructifères à article supérieur un peu plus épais ; anthères oblongues, mutiques, à peine plus courtes que le filet ; baie rouge, de la grosseur d’un pois, à plusieurs graines.

Convallaria majalis L. – Muguet Plante vivace de 10-20 cm, glabre, à souche rampante très fibreuse ; tige simple, nue, enveloppée à la base, ainsi que les pétioles, par des gaines membraneuses ; 2 feuilles radicales, l’inférieure paraissant sessile et la supérieure pétiolée, ovales-lancéolées, glabres, lisses, à nervures convergentes; fleurs d’un blanc pur, à odeur suave, penchées, 4-9, en courte grappe terminale, unilatérale, à bractées moitié plus courtes que le pédicelle ; périanthe caduc, en cloche subglobuleuse, divisé jusqu’au milieu en 6 dents recourbées ; 6 étamines, insérées à la base de périanthe ; style court, stigmate obtus ; baie globuleuse, rouge, à 3 loges à 2 graines jaunâtres.

Honorius nutans (Sm.) Gray – Ornithogale penché Plante vivace de 30-60 cm, glabre, à bulbe ovale ; feuilles molles, largement linéaires, égalant ou dépassant la tige épaisse ; fleurs grandes, blanches en dedans, vertes en dehors, penchées, en grappe spiciforme unilatérale ; pédicelles égaux, à la fin réfléchis, courts (1 cm), longuement dépassés par les bractées ovales-lancéolées ; périanthe long de 25-30 mm, à divisions oblongues-lancéolées ; filets de moitié plus courts que le périanthe, terminés par 2 longues pointes entre lesqu’elles est placée l’anthère ; capsule ovoïde, à 6 sillons.

Hyacinthoides non-scripta (L.) Chouard ex Rothm. – Jacinthe des bois Plante vivace de 20-50 cm, glabre, à bulbe ovoïde ; feuilles larges de 6-15 mm, dressées puis étalées, souvent plus courtes que la tige ; fleurs bleu d’azur, parfois, blanches, penchées, à odeur de Jacinthe, en grappe courbée, lâche, unilatérale ; bractées bifides, inégales, égalant ou dépassant le pédicelle plus court que la fleur ; périanthe resserré à la base, long de 14-18 mm ; étamines intérieures presque libres, les 3 extérieures soudées aux pétales jusqu’au de la du milieu ; capsule ovoïde-tronquée.

Loncomelos pyrenaicus (L.) Hrouda – Aspergette Plante vivace de 50 cm à 1 mètre, glabre, à bulbe ovale ; feuilles étalées, linéaires-élargies, glauques, plus courtes que la tige, souvent desséchées à la floraison ; fleurs assez petites, d’un blanc verdâtre jaunissant sur le sec, en grappe allongée ; pédicelles égaux, étalés, les fructifères dressés ; bractées acuminées, plus courtes que les pédicelles, dépassant à peine le bouton floral ; filets brusquement acuminés, dépassant les 3/4 du périanthe ; style égalant les étamines ; capsule ovoïde, à 3 sillons.

Maianthemum bifolium (L.) F.W.Schmidt – Maïanthème à deux feuilles Plante vivace de 10-20 cm, glabrescente, à souche grêle longuement traçante ; tige dressée, simple, anguleuse, coudée dans le haut à l’insertion des feuilles ; feuilles 3, 1 radicale (souvent détruite à la floraison) longuement pétiolée, 2 caulinaires courtement pétiolées, alternes, ovales en coeur acuminées, pubérulentes, rudes aux bords, à nervures convergentes ; fleurs blanches, petites, géminées, en grappe terminale courte, à bractées minuscules ; périanthe caduc, étalé, à 4 divisions égales, à la fin réfléchies, ovales-oblongues ; 4 étamines, insérées à la base des pétales, à filets filiformes écartés ; anthères arrondies ; 1 style court et épais, stigmate obtus ; baie globuleuse, rouge, à 2 loges à 1-2 graines globuleuses jaunâtres.

Muscari botryoides (L.) Mill. – Muscari botryoïde Plante vivace de 10-30 cm, glabre, à bulbe brun ; feuilles 2-4, linéaires-lancéolées, larges de 3-7 mm, longuement atténuées dans le bas, élargies dans le haut, presque planes ou en large gouttière, dressées, glauques, plus courtes que la tige ; fleurs bleu tendre, à odeur suave ou presque nulle, en grappe conique, à la fin oblongue et un peu lâche, large de 8-12 mm ; pédicelles penchés après la floraison, d’un tiers ou de moitié plus courts que la fleur ; périanthe globuleux, de 3-4 mm, capsule à valves suborbiculaires larges de 6-8 mm ; graines striées-rugueuses.

Muscari comosum (L.) Mill. – Muscari à toupet Plante vivace de 20-50 cm, glabre, à bulbe gros, brun ou rougeâtre ; feuilles 3-4, assez longuement engainantes, en gouttière, larges de 6-15 mm, rudes aux bords ; fleurs inodores, les inférieures brun-roussâtre, horizontales, espacées, les supérieures bleu-violet vif, ramassées en houppe terminale, formant ensemble une grappe à la fin très allongée ; périanthe long de 7-8 mm, tubuleux en cloche urcéolé ; capsule à valves larges de 6-8 mm, ovales-obtuses ou subaiguës.

Muscari neglectum Guss. ex Ten. – Muscari négligé Plante vivace de 10-25 cm, glabre, à bulbe brun ; feuilles 3-5, linéaires-étroites, de 1-2 mm de large, cylindriques-jonciformes, à sillon étroit en dessus, lisses, étalées-recourbées, dépassant souvent la tige ; fleurs bleu foncé, à odeur de prune, penchées, en grappe ovale serrée, les supérieures subsessiles ; pédicelles étalés-recourbés, plus courts que la fleur ; périanthe long de 3-4 mm, ovoïde, à orifice peu ouvert ; capsule à valves plus larges que longues, un peu échancrées en coeur au sommet ; graines finement striées.

Ornithogalum divergens Boreau – Plante vivace de 15-35 cm, à bulbe arrondi muni dans sa tunique de bulbilles ne produisant ni feuilles ni tiges ; feuilles linéaires, dépassant la tige ; fleurs plus grandes, en corymbe lâche, à pédicelles très inégaux, promptement réfractés-ascendants après la floraison, dépassant longuement les bractées ; périanthe atteignant 20-25 mm, du triple plus long que les étamines ; capsule à 6 côtes équidistantes.

Ornithogalum umbellatum L. – Dame d’onze heures Plante vivace de 10 à 40 cm, glabre à bulbe globuleux, aussi large ou plus large que haut, à sommet arrondi ou aplati, ordinairement entouré de nombreux bulbilles (caïeux) feuillés. Feuilles égalant ou dépassant la tige, linéaires, à ligne blanche longitudinale. Fleurs blanches en dedans, vertes en dehors, par 5 à 15 en corymbe lâche. Pédicelles inégaux, longs, ascendants, puis étalés, dépassant les bractées lancéolées-acuminées. 6 tépales de 15 à 20 mm de long, au moins le double de longueur des étamines. Capsule ovale à 6 côtes saillantes.

Polygonatum multiflorum (L.) All. – Sceau de Salomon multiflore Plante vivace de 30-60 cm, glabre, à souche horizontale charnue renflée-noueuse très fibreuse ; tige simple, dressée, cylindrique, nue intérieurement, courbée et feuillée dans le haut ; feuilles alternes, redressées sur 2 rangs, demi-embrassantes ou subsessiles, ovales ou oblongues, à nervures convergentes; fleurs blanc verdâtre, assez petites, inodores, 2-6 pendantes sur chaque pédoncule ; périanthe long de 12-15 mm sur 2-4 de large, un peu renflé à la base ; filets poilus ; baie du volume d’un gros pois, noir bleuâtre, à graines non ponctuées.

Polygonatum odoratum (Mill.) Druce – Sceau de salomon odorant Plante vivace de 20-50 cm, glabre, à souche horizontale charnue renflée-noueuse, fibreuse ; tige simple, dressée, anguleuse, nue intérieurement, courbée et feuillée dans le haut ; feuilles alternes, redressées sur 2 rangs, demi-embrassantes ou subsessiles, ovales ou oblongues, à nervures convergentes; fleurs blanc verdâtre, assez grandes, odorantes, 1-2 pendantes sur de courts pédoncules ; périanthe long de 2 cm sur 5-8 mm de large, atténué à la base ; filets glabres ; baie de la grosseur d’un pois, noir bleuâtre, à graines picotées de points brillants.

Prospero autumnale (L.) Speta – Scille d’automne Plante vivace de 10-25 cm, à bulbe gros, ovale, blanchâtre ; tige grêle, généralement droite dès la base, rude-pubérulente dans son tiers inférieur, 1-2 fois plus longue que les feuilles adultes ; feuilles 5-10, nulles ou très courtes à la floraison, puis allongées, dressées, étroitement linéaires subaiguës, un peu en gouttière, lisses ; fleurs bleu lilas, en grappe courte puis allongée ; pédicelles ascendants, sans bractées, égalant le périanthe persistant long de 4-5 mm ; anthères noirâtres ; capsule petite, subglobuleuse-obtuse ; loges à 2 graines.

Ruscus aculeatus L. – Houx fragon Sous-arbrisseau de 30-80 cm, glabre et vert, à souche oblique et rampante ; tiges en touffe, dressées, nues à la base, très rameuses dans le haut, striées en long ainsi que les rameaux et les cladodes ; cladodes assez petites, très rapprochés, alternes, sessiles, et tordus à la base, ovales-lancéolés, rigides, piquants, portant les fleurs un peu au-dessous du milieu de la face supérieure ; fleurs verdâtres ou violacées, brièvement pédicellées, 1-2 à l’aisselle d’une petite bractée scarieuse lancéolée-cuspidée ; baie globuleuse, de la grosseur d’une cerise, à 1-2 graines grosses.

Scilla bifolia L. – Scille à deux feuilles Plante vivace de 10-25 cm, glabre, à bulbe petit, ovoïde, blanchâtre ; tige grêle, dressée ; feuilles 2, rarement 3, embrassant la tige jusqu’au milieu et presque aussi longues qu’elle, dressées-étalées, lancéolées, concaves et obtuses au sommet, lisses ; fleurs bleues, parfois roses ou blanches, 3-8 en grappe étalée en corymbe lâche ; pédicelles dressés, nus, les inférieurs 3-4 fois plus longs que la fleur ; filets lancéolés, d’un tiers plus courts que le périanthe, longs de 6-8 mm; anthères bleuâtres ; capsule globuleuse-trigone, obtuse ; loges à 5-6 graines munies à la base d’un renflement.

Sans nature pas de cultures