ALISMATACEAE du Loiret

Alisma lanceolatum With. – Plantain d’eau à feuilles lancéolées

Alisma plantago-aquatica L. – Plantain d’eau – Plante vivace de 10 cm à 1 mètre, glabre, à souche bulbeuse ; tige nue, dressée, raide ; feuilles toutes radicales, longuement pétiolées, ovales-lancéolées, en coeur ou arrondies à la base, à 5-7 nervures ; fleurs blanches ou rosées, petites, en verticilles espacés formant une panicule pyramidale ; pétales 2-3 fois plus grands que les sépales ; carpelles nombreux, ovales obtus, très serrés, très comprimés, à 1-2 sillons sur le dos, verticilles sur 1 rang sur un réceptacle plan.

Baldellia ranunculoides (L.) Parl. – Baldellie fausse-renoncule – Plante vivace à rhizomz court, de 5 à 50 cm. Rosette basale à feuilles pour la plupart étroitement lancéolées et pétiolées. Inflorescence 1 à 3 verticilles simples à fleurs à 3 petits sépales et 3 pétales non soudés, souvent roses à onglet jaune, longs de 4 à 10 mm.

Baldellia repens (Lam.) Ooststr. ex Lawalrée – Flûteau rampant

Baldellia repens subsp. cavanillesii (Molina Abril, A.Galán, Pizarro & Sard.Rosc.) Talavera – Alisma rampante

Damasonium alisma Mill. – Damasonie étoilée – Plante annuelle de 5 à 30 cm, glabre à racine fibreuse. Tiges nues, dressées ou étalées. Feuilles toutes radicales longuement pétiolées, ovales ou oblongues, arrondies ou un peu en coeur à la base, trinervées. Inflorescence à 1 à 2 (3) verticilles pauciflores. Fleurs hermaphrodites à pétales blancs ou rosés de taille variable(0 à 10 mm). Fruits – follicules étalés en étoile à maturité à 2 à 5 graines.

Luronium natans (L.) Raf. – Flûteau nageant – Plante vivace, glabre, submergée et flottante, à tiges allongées, filiformes, feuillées et florifères aux noeuds. Feuilles basales linéaires graminoïdes , les caulinaires flottantes, petites (1 à 3 cm), longuement pétiolées, ovales ou elliptiques, obtuses, trinervées. Fleurs blanches assez grandes, sur de longs pédicelles axillaires, seuls les supérieurs verticillés par 3 à 5. Pétales arrondis, 3 à 4 fois plus grands que les sépales. Akènes de 3 mm, oblong mucronés, striés en long, 6 à 15 verticilles sur un rang, un peu divergents, à réceptacle presque plan.

Sagittaria latifolia Willd. – Sagittaire à larges feuilles – Plante vivace atteignant ou dépassant 1 mètre, submergée, vivant en colonies, à souche rampante ; tiges et pétioles très longs, dressés, raides ; feuilles très grandes, larges d’environ 20 cm, ovales-sagittées, très obtuses et arrondies au sommet, à oreillettes peu ou point divergentes, brusquement et brièvement acuminées, à environ 15 nervures principales rayonnant autour du pétiole ; fleurs d’un blanc pur, grandes (20-30 mm de diam.), verticillées par 2-4, dioïques.

Sagittaria sagittifolia L. – Flèche-d’eau – Plante vivace de 40-80 cm, à souche émettant des stolons filiformes renflés en bulbe ovoïde au sommet ; tige nue, dressée ou ascendante, triquètre ; feuilles les unes submergées, linéaires-allongées ou oblongues-obtuses, les autres aériennes, triangulaires-sagittées, larges au plus de 10 cm, atténuées au sommet, à oreillettes divariquées, insensiblement et longuement acuminées, à environ 10 nervures principales rayonnant autour du pétiole ; fleurs blanches ou rosées, assez grandes (15-20 mm de diam.), ordinairement 3 par verticille, monoïques, les inférieures femelles peu nombreuses ; carpelles très serrés, comprimés-ailés, obovales-apiculés.

Sans nature pas de cultures