ADOXACEAE du Loiret

Adoxa moschatellina L. –  Adoxe musquée – Plante vivace de 5-15 cm, glabre, délicate, à souche écailleuse, blanchâtre, munie de rhizomes filiformes ; tige herbacée, grêle, simple, dressée, portant 2 feuilles opposées, ternées, brièvement pétiolées ; feuilles radicales longuement pétiolées, biternées, à lobes obtus ; fleurs verdâtres, un peu musquées, 4-6 sessiles en tête terminale cubique, celle du sommet à 4, les autres à 5 divisions ; calice accrescent, à 2-3 lobes obtus, étalés ; corolle en roue, à 4-5 lobes plans ; 4-5 étamines, en apparence 8-10, chaque filet étant fendu en 2 branches portant chacune une loge de l’anthère ; 4-5 styles en alêne ; baie globuleuse, verdâtre, à 4-5 loges.

Sambucus ebulus L. – Yèble – PFAF 12 – Plante vivace atteignant ou dépassant 1 mètre, glabre ou glabrescente, fétide, à souche rampante ; tige herbacée, annuelle, robuste, sillonnée, pleine de moelle blanche, simple ou peu rameuse ; feuilles à 7-11 folioles à peine pétiolulées, longuement lancéolées-acuminées, dentées ; stipules foliacées, ovales, inégales ; fleurs blanches ou rougeâtres en dehors, odorantes, disposées en large corymbe plan, à 3 branches principales ; corolle à lobes ovales-aigus ; anthères rouges ou violacées ; baies noires à la maturité.

Viburnum lantana L. – Viorne lantane – PFAF 10 – Arbrisseau de 1 à 2 mètres, à rameaux très flexibles, couverts, ainsi que les bourgeons et la face inférieure des feuilles, de poils étoiles pulvérulents ; feuilles caduques, épaisses, ovales, un peu en coeur à la base, simplement dentées, à nervures rapprochées et très saillantes ; pétiole court, tomenteux, dépourvu de stipules ; fleurs blanches, odorantes, toutes égales et fertiles, en cloche, en corymbes serrés courtement pédoncules ; calice à dents obtuses ; baies ovoïdes-comprimées, vertes, puis rouges, enfin noires.

Viburnum tinus L. – Laurier-Tin – PFAF 00 – Arbrisseau de 1 à 3 mètres, touffu, à écorce grisâtre, à jeunes rameaux souvent rougeâtres, velus ; feuilles coriaces, persistantes, ovales ou oblongues, entières, d’un vert foncé en dessus, pâles et velues-glanduleuses en dessous aux aisselles des nervures secondaires rares et espacées ; pétiole court, velu-glanduleux, sans stipules ; fleurs blanches ou rosées dans le bouton, presque inodores, toutes semblables, en corymbes serrés courtement pédoncules ; calice à dents ovales-aiguës ; baies subglobuleuses, d’un beau noir à la maturité.

Sans nature pas de cultures